JAZZABLANCA 2024, ÉDITION RÉUSSIE !

Actualités, Art, Culture

JAZZABLANCA 2024, ÉDITION RÉUSSIE !

           
     

La soirée de clôture de Jazzablanca 2024 a été le troisième acte d’une édition réussie, confirmant le succès pérenne d’un festival fédérateur et créateur d’émotions. Avec une programmation intergénérationnelle, des artistes talentueux qui hissent la barre toujours plus haut, cette 17ème édition marque une nouvelle étape dans la maturité de Jazzablanca. Festival emblématique de la Métropole, Jazzablanca devient aujourd’hui un des meilleurs “boutique festivals” d’Afrique. Tout au long des trois soirées à guichet fermé, Anfa Park et la Place des Nations-Unies ont retrouvé l’accueil chaleureux de leur public désireux de s’évader au rythme de propositions musicales audacieuses, à travers l’expérience Jazzablanca.

La troisième soirée du festival a démarré dès 17h30 avec le duo Sarah & Ismaël. L’occasion pour le public de découvrir deux musiciens marocains passionnés, qui manient avec brio la complexité du patrimoine musical national. Le public avait ensuite rendez-vous avec le batteur américain Makaya McCraven, pour un concert qui redéfinit le champ musical du jazz contemporain.

Sur la Scène Casa Anfa, le groupe KALEO a fait la rencontre d’un public passionné, venu chanter en chœur. La formation folk rock islandaise s’est produite le samedi soir pour la première fois au Maroc. Arborant le maillot des Lions de l’Atlas, le leader du groupe Jökull Júlíusson a offert des moments impressionnants durant lesquels l’artiste et ses fans ont pleinement épousé l’esprit du festival.

Le clap de fin à Anfa Park a été donné par le légendaire chanteur italien Zucchero. En retraçant le meilleur de ses 40 ans de carrière, Zucchero a réalisé un concert de clôture qui a ravi les nostalgiques.

Sur la Place des Nations-Unies, la scène “Nouveau Souffle by Société Générale” a laissé place à Saad Tiouly et au groupe Snitra, qui ont délivré deux formidables performances imprégnées de sonorités marocaines. Saad Tiouly et son guembri ont voyagé dans la richesse du registre gnaoua, avant de laisser place à Snitra et son cocktail d’inspirations musicales marocaines.
Au cœur d’Anfa Park et du quartier financier de Casablanca, Jazzablanca est un “boutique festival” qui se distingue par son souci du détail et son organisation qui répond aux standards internationaux.

Avec des installations de premier ordre, les festivaliers ont profité de différents espaces et atmosphères en plein air ; des stands d’animations, de nombreuses “zones chill”, et une belle sélection de restaurateurs qui ont offert un large choix culinaire.

Depuis sa création, Jazzablanca a toujours été à l’avant-garde, portant son attention à la création d’une expérience festivalière unique, et proposant des lieux de partage où se mêlent musique, culture et convivialité. Ces efforts, sans cesse renouvelés au fil des ans, confèrent au festival sa singularité actuelle.

La rédaction/ Hola Maroc

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *