La cravate ou l’accessoire féminin glamour et audacieux que les célébrités adorent

Actualités, Mode

La cravate ou l’accessoire féminin glamour et audacieux que les célébrités adorent

           
     

Surprenante, mais résolument chic, la cravate d’homme fait un retour en force dans la garde-robe des fashionistas, renouant avec son apogée des années 2010. Inspirée par des icônes de style comme Serena Van Der Woodsen et Blair Waldorf de « Gossip Girl », cet accessoire emprunté au vestiaire masculin réinvente le look féminin avec une touche preppy sophistiquée

 

Lors de la Fashion Week, la cravate a été mise en avant par des maisons de mode emblématiques. Chez Rotate, elle complète un ensemble preppy-chic avec une mini-jupe déstructurée, une chemise blanche oversize, des mi-bas noirs et des sandales scintillantes. GCDS, quant à elle, la décline dans un total look bleu ciel, assortie à un manteau et un micro-short, créant une silhouette à la fois audacieuse et élégante. Cette année, la rue devient une véritable source d’inspiration pour adopter la cravate avec style. Les icônes de la mode nous montrent comment l’incorporer dans nos tenues quotidiennes, offrant une multitude d’options allant du casual au chic. Sur nos moodboards, la cravate s’impose comme l’accessoire indispensable de la saison, s’adaptant à toutes les envies de mode.

Dans son essence preppy, la cravate rehausse les ensembles tailleur-pantalon ou short, les looks monochromes noir et blanc, et les imprimés carreaux. Elle envahit les collections de prêt-à-porter à tous les prix, se déclinant en versions longues ou courtes, fines ou évasées, souvent noires, parfois colorées. Cette année, en hiver comme en printemps,  la cravate se porte nouée ou dénouée sur des chemises blanches ou transparentes, des robes longues ou courtes, des jupes évasées ou des pantalons slim, et même sur des pulls en maille ou des t-shirts en coton. Elle sublime un décolleté plongeant ou revisite l’uniforme de l’écolière avec une minijupe plissée et des chaussettes hautes.

Évoquant l’audace des garçonnes des années 1920, la cravate fait une entrée remarquée chez Dior, Dolce & Gabbana, et Carolina Herrera. Cependant, c’est Pierpaolo Piccioli pour Valentino qui l’a véritablement érigée en accessoire phare de sa collection de prêt-à-porter. Les cravates noires, fines et longues se marient aussi bien avec des boots rebelles, des ballerines de fashionistas, des mocassins androgyne ou des escarpins glamour. Cravatées, les femmes explorent toutes les facettes de leur féminité, jouant avec les codes pour devenir tour à tour rebelles, sophistiquées, ou séductrices. La cravate, plus qu’un simple accessoire, devient l’emblème d’une féminité affirmée et versatile, apportant une touche de glamour audacieux à chaque tenue. Cette saison, elle est la pièce maîtresse des dressings des femmes modernes, prêtes à conquérir le monde avec élégance et originalité.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *