Le roi Abdallah II, la reine Rania, et leur fils le prince Hashem célèbrent le 78e jour de l’indépendance de la Jordanie

Actualités, Jordanie, Royautés

Le roi Abdallah II, la reine Rania, et leur fils le prince Hashem célèbrent le 78e jour de l’indépendance de la Jordanie

           
     

Le roi Abdallah II et la reine Rania de Jordanie ont présidé les cérémonies marquant le 78e anniversaire de l’indépendance de la Jordanie ce samedi. Cette journée nationale, célébrée avec ferveur à travers tout le pays, a été marquée par la présence des souverains hachémites au palais Al Husseinyia, accompagnés de leur plus jeune fils, le prince Hashem.

Une cérémonie solennelle

Le roi Abdallah II, âgé de 62 ans, et la reine Rania, âgée de 53 ans, ont assisté aux festivités en compagnie du prince Hashem, âgé de 19 ans. L’absence notable du prince héritier Hussein, qui habituellement seconde son père dans ses fonctions officielles, a été remarquée. Les princesses Iman et Salma, bien que souvent présentes lors de telles occasions, n’ont pas pu assister aux cérémonies cette année en raison de leurs engagements respectifs. Lors de la cérémonie, les autorités jordaniennes ont prononcé des discours pour célébrer cette journée spéciale. Elles ont rendu hommage au roi Abdallah II pour son jubilé d’argent, marquant ses 25 ans de règne. Les célébrations officielles de cet anniversaire auront lieu dans les jours à venir.

Les discours ont mis en lumière « l’engagement des Jordaniens à avancer dans la modernisation et le progrès, vers une plus grande prospérité pour leur patrie ». Les autorités ont également rappelé « le soutien inébranlable des Jordaniens envers les dirigeants hachémites » dans la défense « des causes arabes et le soutien aux Palestiniens à Gaza et en Cisjordanie, ainsi que dans la sauvegarde des lieux saints islamiques et chrétiens à Jérusalem ».

Un engagement continu pour la nation

Le roi Abdallah II, qui célèbre cette année un quart de siècle de règne, a toujours été un fervent défenseur de la paix et de la stabilité dans la région. Sous sa direction, la Jordanie continue de jouer un rôle crucial dans les affaires du Moyen-Orient, en particulier en ce qui concerne les efforts de paix israélo-palestiniens. La reine Rania, quant à elle, continue de se distinguer par son engagement en faveur de l’éducation, de la santé et des droits des femmes. Ensemble, le roi et la reine symbolisent l’unité et la résilience de la nation jordanienne. En célébrant cette journée de l’indépendance, les Jordaniens réaffirment leur engagement envers la modernisation et le progrès, tout en honorant leurs traditions et leur histoire. Le roi Abdallah II a exprimé sa gratitude envers son peuple pour leur soutien constant et leur détermination à bâtir un avenir meilleur pour tous.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *