LES ANNÉES ROSES DE LA PETITE BALLE JAUNE : MARTINA NAVRATILOVA vs CHRIS EVERT

Actualités, Célébrités

LES ANNÉES ROSES DE LA PETITE BALLE JAUNE : MARTINA NAVRATILOVA vs CHRIS EVERT

           
     

La rivalité entre Martina Navratilova et Chris Evert, véritable légende du tennis féminin, incarne l’apogée du sport durant les années 70 et 80. D’origine tchécoslovaque et naturalisée américaine en 1981, Navratilova, et l’Américaine Evert, ont livré 80 affrontements mémorables, dont 60 finales, y compris 14 finales de tournois du Grand Chelem, un record absolu.

Une Rivalité Légendaire :

Ces deux championnes ont dominé le tennis féminin, créant des moments inoubliables gravés dans les annales du sport. Navratilova a pris un léger avantage avec 43 victoires contre 37 pour Evert, mais c’est leur rivalité féroce qui a véritablement marqué l’histoire. De 1973 à 1988, leurs duels épiques ont établi des records impressionnants et laissé une empreinte indélébile.

Palmarès et Titres Prestigieux :

  • Martina Navratilova : 18 titres en simple en Grand Chelem (3 Open d’Australie, 2 Roland Garros, 9 Wimbledon, 4 US Open), 332 semaines en tant que N°1 mondiale, et 168 titres en simple, deuxième joueuse la plus titrée de tous les temps.
  • Chris Evert : 18 titres en simple en Grand Chelem (2 Open d’Australie, 7 Roland Garros, 3 Wimbledon, 6 US Open), 260 semaines en tant que N°1 mondiale, et 157 titres en simple, troisième joueuse la plus titrée de tous les temps.

Styles de Jeu Contrastés :

Cette rivalité intense était exacerbée par leurs styles de jeu opposés. Evert, droitière avec un revers à deux mains, excellait sur terre battue et dur, préférant le jeu de fond de court, agrémenté de passings et de lobs chirurgicaux. Navratilova, gauchère avec un revers à une main, était adepte du service-volée et régnait sur le gazon. Ces différences ont donné lieu à des matchs captivants, notamment trois finales mémorables à Roland Garros et Wimbledon.

  1. Finale de Roland Garros 1985 : Après trois heures de combat, Evert triompha de Navratilova en trois sets (6/3, 6/7, 7/5), signant l’une des plus belles victoires de sa carrière.
  2. Finale de Roland Garros 1986 : Evert remporta son dernier titre en Grand Chelem, battant Navratilova en trois sets (2/6, 6/3, 6/3), concluant magnifiquement le match par une superbe volée amortie.
  3. Finale de Wimbledon 1978 : Navratilova, dans un de ses plus beaux matchs sur gazon, triompha d’Evert en trois sets (2/6, 6/4, 7/5).

Une Fin de Carrière Éblouissante :

Leur dernier affrontement eut lieu en 1988 à Chicago. Evert prit sa retraite en 1989, suivie de Navratilova en 1994. Toutefois, Navratilova fit un retour en 2000 et mit un terme définitif à sa carrière en 2006, remportant le double mixte de l’US Open à l’âge de 50 ans.

La rédaction/Hola Maroc

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *