VIDÉO. « BECOMING KARL LAGERFELD » SUR DISNEY+ : LA SERIE REVELATRICE D’UNE ICONE DE LA MODE

Actualités, Mode

VIDÉO. « BECOMING KARL LAGERFELD » SUR DISNEY+ : LA SERIE REVELATRICE D’UNE ICONE DE LA MODE

           
     

Très attendue, la série sur Karl Lagerfeld vient d’être dévoilée par Disney. « Becoming Karl Lagerfeld » plonge dans la jeunesse tumultueuse du célèbre couturier allemand. Sortie ce vendredi, cette série fascinante et ultra-documentée explore la seule histoire d’amour de Lagerfeld avec Jacques de Bascher, tout en retraçant son ascension dans le monde impitoyable de la mode.

En 1972, Karl Lagerfeld, alors âgé de 38 ans, ambitionne de devenir le couturier français le plus reconnu, rivalisant avec Yves Saint Laurent et Pierre Bergé, les géants de la maison de couture. Lors d’une soirée parisienne, Lagerfeld, décrit comme un « mercenaire du prêt-à-porter », rencontre Jacques de Bascher, un jeune dandy dont il tombe éperdument amoureux. Cette rencontre marque une étape cruciale dans la vie de Lagerfeld, influençant profondément son parcours personnel et professionnel.

La série, adaptée de la biographie « Kaiser Karl » de Raphaëlle Bacqué, ne suit pas les conventions d’un biopic classique. Isaure Pisani-Ferry, créatrice de la série, rejette l’idée d’une évocation linéaire et sans aspérités de Lagerfeld. « Becoming Karl Lagerfeld » se concentre sur un Lagerfeld méconnu, avant son ascension chez Chanel, dépouillé de ses artifices emblématiques comme le catogan et les lunettes noires.

MET GALA 2023 : KARL LAGERFELD EN 10 DATES

Au début de la série, Lagerfeld habite encore avec sa mère stricte et collabore avec Gabrielle Aghion, fondatrice de Chloé. Mal à l’aise avec lui-même et souvent maladroit dans sa quête de gloire, il est un homme nerveux et tendu, en quête d’un succès qui lui échappe. L’arrivée de Jacques de Bascher dans sa vie, incarné par Théodore Pellerin, agit comme un catalyseur, révélant un Lagerfeld plus vulnérable et humain.

« Becoming Karl Lagerfeld » est avant tout l’histoire de deux couples rivaux: Karl et Jacques, et Yves Saint Laurent (Arnaud Valois) avec Pierre Bergé (Alex Lutz). La série illustre leur rivalité intense, mettant en lumière les conflits personnels et professionnels qui secouent le monde fermé de la mode parisienne des années 70.

La reconstitution soignée de l’époque, avec plus de 2 200 figurants et près de 3 000 costumes, transporte les spectateurs dans un Paris vibrant, sans tomber dans les clichés. La série évite également de simplifier la complexité de ses personnages en jouant la carte de la psychologie facile.

Daniel Brühl incarne magistralement un Lagerfeld fragile et en lutte avec lui-même. Conscient du défi, Brühl confie avoir hésité avant de se lancer, craignant de tomber dans la caricature. Son interprétation offre une profondeur inattendue à un personnage souvent perçu comme distant et mystérieux.

DERNIER DÉFILÉ DE KARL LAGERFELD, UNE MINUTE DE SILENCE POUR 36 ANS DE BONS ET BEAUX SERVICES RENDUS À CHANEL

« Becoming Karl Lagerfeld » promet de captiver le public avec une vision intime et émouvante d’un homme qui, derrière les apparences, était pétri de doutes et d’insécurités. Une série à ne pas manquer pour tous les amateurs de mode et les curieux de découvrir le véritable visage du « Kaiser ».

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *