AOUATEFE LAHMANI « LA CRISE SANITAIRE C’EST TELLEMENT PLUS AGRÉABLE AU SOLEIL »

Célébrités

AOUATEFE LAHMANI « LA CRISE SANITAIRE C’EST TELLEMENT PLUS AGRÉABLE AU SOLEIL »

73

Elle nous livrait il y a un mois quelques confidences sur la série qui allait occuper le petit écran pendant Ramadan et dans laquelle elle tient un des rôles les plus importants, la voici savourant un beau succès après vingt jours de diffusion de « Bad Al Bahr », malgré son retour subit en France suite au décès de son grand-père. Même en plein deuil auprès de sa famille, Aouatefe Lahmani ne perd pas un brin de son humour en nous faisant des voeux de l’Aïd version ceux du 1er janvier 1968 de Jacques Brel. 

  • Après 20 jours de Ramadan et de diffusion, quels retours du public sur la série et sur votre rôle précisément?

J’ai la chance d’avoir un retour bienveillant du public, content de me découvrir sur 2M pour ceux qui me connaissaient pas et me voir sur la chaine dans un autre registre pour ceux qui me connaissaient déjà. Ce qui est marrant c’est que certains m’ont envoyé des messages comme si j’étais vraiment Hind, en me disant qu’ »ils espèrent que ça va s’arranger avec mon mari ». (Rires).

  • Vous regardez la série tous les soirs?

Étant actuellement en France, Je ne capte malheureusement pas la chaîne mais quand je suis chez ma mère, c’est le rendes-vous obligatoire avec ma sœur. Elles sont fans de la série et ne cessent de me demander de spoiler.   

  • Des souvenirs du tournage? des anecdotes?

Énormément de souvenirs et d’anecdotes. Mais la plus grande à vous raconter est que le tournage a du être arrêté à cause de la Covid … la série devait sortir en Ramadan 2020 mais n’ayant pas pu la finir à temps, nous avons du reprendre en septembre. Le tournage a alors débuté en février et s’est achevé en octobre. Et avec presque neuf mois, il a fallu faire attention à son poids, ses cheveux pour rester raccord ! Sans parler du fait que je me suis retrouvée bloquée au Maroc à cause du confinement et des frontières fermées du jour au lendemain. Je ne m’en plains pas!

  • La crise sanitaire au Maroc et à Casablanca c’est bien plus sympa qu’à Paris n’est ce pas?

Tellement plus sympa! Je suis revenue en février au Maroc pour finir ma séquence dans le film Atoman de Anouar Moatassim. J’en avais pour trois jours seulement, je suis restée deux mois ! J’y serais encore si je n’avais pas eu à rentrer en France pour le décès de mon grand père … c’est tellement plus agréable, les restaurants ouverts, il y a plus de vie en somme et surtout, il y a le soleil … Paris est devenu anxiogène, triste, et sans vie !

  • Votre Ramadan c’est farniente ou boulot?

C’est familial et en deuil … c’est un Ramadan spécial pour nous après la perte de notre pilier, notre figure paternelle. Une période bien difficile ! On essaye malgré tout de profiter d’être ensemble pour partager des repas chaleureux en famille.

  • Des kilos en trop? C’est quoi votre menu quotidien?

Beaucoup trop de kilos en trop! Je ne mange pas au petit matin certes mais le soir je compense bien avec tout ce qui est possible et imaginable de déguster. De la harira mixée aux briouates et chebakiya, du thé à la menthe accompagné de meloui (msemen) et la fameuse tchoutchouka…

  • Et vos voeux de la fête?

Je suis résolument nulle en vœux mais que nos corps nous pardonnent pour ces mélanges gustatifs. Alors je vous souhaite Aïd Moubarak Saïd, que Dieu accepte votre jeûne et vos prières. (Taqaballa Allah Al-siyam wa Al-Qiyam). Pour faire plus long, voici mes vœux préférés de tout les temps. « Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques uns. Je vous souhaite d’aimer ce qu’il faut aimer et d’oublier ce qu’il faut oublier. Je vous souhaite des passions, je vous souhaite des silences. Je vous souhaite des chants d’oiseaux au réveil et des rires d’enfants. Je vous souhaite de respecter les différences des autres, parce que le mérite et la valeur de chacun sont souvent à découvrir. Je vous souhaite de résister à l’enlisement, à l’indifférence et aux vertus négatives de notre époque. Je vous souhaite enfin de ne jamais renoncer à la recherche, à l’aventure, à la vie, à l’amour, car la vie est une magnifique aventure et nul de raisonnable ne doit y renoncer sans livrer une rude bataille. Je vous souhaite surtout d’être vous, fier de l’être et heureux, car le bonheur est notre destin véritable » Jacques Brel.

Photos : Chosen / Yuru Light / Nadir Houboub pour Studio Tartar Colors
Make up artist : Vanity Dusk – Stylisme : Saint Laurent / Balmain pour Studio 14 Casablanca

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

N'en perdez pas une miette!

HOLA Avril 2021
Hola Mars 2021
Hola Février 2021
Hola Janvier 2021
Hola Novembre 2020
Hola Février 2020
Hola Décembre 2019
Hola Novembre 2019
HOLA Avril 2021
Hola Mars 2021
Hola Février 2021
Hola Janvier 2021
Hola Novembre 2020
Hola Février 2020
Hola Décembre 2019
Hola Novembre 2019