CÉSAR 2021 : SOFIA ALAOUI ET NISRIN ERRADI, PROMUES À LA STATUETTE FRANÇAISE

Actualités

CÉSAR 2021 : SOFIA ALAOUI ET NISRIN ERRADI, PROMUES À LA STATUETTE FRANÇAISE

Les César 2021 vont dérouler un tapis rouge spécial en plein pandémie de covid pour un cru cinéma marocain bien relevé par deux marocaines, la réalisatrice Sofia Alaoui et la comédienne Nisrin Erradi.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Marina Foïs (@marinafois)

Le ton est donné avec la bande-annonce de cette 46ème édition de la plus grande messe française de cinéma qui se déroulera à l’Olympia pour une fois, en présentiel mais sans public, épidémie oblige, juste les nommés et les remettants, sans « Prix du public », avec beaucoup moins de nominations (5 au lieu de 7 par catégories) et sera diffusée en direct et en clair sur Canal +, le vendredi 12 mars 2021. Une soirée qui promet d’être drôle et décalée, à l’image de la maitresse de cérémonie, Marina Fois, qui a livré un message fort dans le teaser dévoilé sur la chaine de télé française, « 2020. Jamais depuis sa création, le cinéma n’aura été plongé dans une telle obscurité. Pas l’obscurité réconfortante, dépaysante, exaltante des salles de cinéma. Pas cette obscurité que l’on aime tant, parce qu’elle nous sort de nos vies, de nous-mêmes et nous rassemble. Mais l’obscurité d’une lumière éteinte, d’une porte close, d’un rendez-vous manqué », clame de sa voix tout aussi douce que puissante sur le son du film « Out Of Africa », la sublime actrice française avec sérieux et profondeur. « Je ne sais pas si le cinéma vous a manqué, mais vous, vous nous avez manqué terriblement, douloureusement, éperdument », poursuit la comédienne qui sera aux côtés de l’acteur Rochdy Zem, président de la cérémonie. 

La réalisatrice, productrice et photographe Sofia Alaoui, nommée pour les Oscars et les César dans la catégorie Meilleur court-métrage

UNE BELLE PROMESSE POUR LE CINÉMA MAROCAIN

Le 10 février, l’Académie des César a dévoilé la liste des nommées et le Maroc est si bien représenté par des signatures féminines pointues et distinguées. D’abord la réalisatrice Sofia Alaoui qui concoure pour son court-métrage « Qu’importe si les bêtes meurent », un docu-fiction engagé qui jouit déjà d’un brillant palmarès avec un prix au festival Sundance et une nomination aux Oscars! Rien que cela. Un autre flash des César est mis sur l’étonnante comédienne Nisrine Erradi, nommée dans la catégorie « Révélations de l’année » pour son rôle remarquable dans le film « Adam » de Maryam Touzani. L’actrice dans son rôle de Samia aux côtés de Loubna Azabal a toutes ses chances pour marquer sa carrière prometteuse d’une bonne statuette bien française. 

Nisrin Erradi, nommée dans la catégorie Révélations des César 2021

DES CARRIÈRES BIEN DORÉES

Si Sofia Alaoui excelle dans l’art de diriger, Nisrin Erradi brille par son talent de savoir se laisser diriger. Si le court métrage « Qu’importe si les bêtes meurent » de la réalisatrice de 29 ans a été choisi parmi 24 films sur 400, il a déjà été primé au festival Sundance, l’un des plus importants festivals de cinéma indépendant au monde, où des géants comme Quentin Tarantino s’est vu révélé. La comédienne elle, que le public marocain suit depuis deux années déjà dans la série « Le passé ne meurt jamais », fait partie des 24 sélectionnés dont 12 femmes, dans la catégorie « Révélations » des César. L’actrice peut se réjouir de son prix de la meilleure actrice au Festival international du film de Durban en Afrique du Sud et de sa prestation formidable de mère célibataire dans le film Adam, qui a été saluée au Festival Égyptien d’El Gouna.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

N'en perdez pas une miette!

[sdm_show_dl_from_category category_slug="numero" fancy="2"]
[sdm_show_dl_from_category category_slug="numero" fancy="2"]