DECES DE LA REINE ELIZABETH : QUI EST CHARLES III LE ROI

Actualités

DECES DE LA REINE ELIZABETH : QUI EST CHARLES III LE ROI

Il a été prince héritier depuis le couronnement de sa mère la reine Elizabeth. Charles attend sa proclamation depuis plus de 70 ans. Le voici aujourd’hui roi d’Angleterre. Au-delà de sa fonction au pouvoir politique symbolique, l’homme est un intellectuel érudit, un défenseur de l’environnement et un humaniste engagé.

Né le 14 novembre 1948, le prince Charles est devenu prince héritier à l’âge de 3 ans et 3 mois, en février 1952, alors que sa mère la princesse Elizabeth, 25 ans, devenait Reine à la mort de son père George VI. Tout au long de ces années de représentation de sa mère, l’homme s’est forgé son propre agenda, ses propres obligations, son propre style, de quoi moderniser la monarchie britannique et imposer un nouveau règne. 

Un intellectuel érudit, un philanthrope 

C’est à 21 ans que Charles reçoit le titre de prince de Galles. Suivant la tradition familiale, il suit une formation militaire dans la marine de 1971 à 1976 et dans les forces aériennes. Le prince s’accorde des études supérieures en archéologie et anthropologie à l’université de Cambridge, inédit dans l’histoire de la cour britannique. Si la vie du prince a été longtemps résumée à son mariage houleux avec Lady Di, Charles a toujours été brillant au-delà de son rôle politique au nom de la monarchie. Il fonde très vite la Prince’s Trust, association caritative destinée à aider des jeunes issus de milieux défavorisés. L’association, la plus importante des 25 qu’il a créées, a notamment lancé la campagne « Futur Trust », des bourses pour venir en aide à plus d’un million de jeunes. Le prince a en outre publié nombre d’ouvrages notamment pour enfants. 

L’écologiste invétéré

Le Prince Charles, célèbre héritier de la couronne britannique, a toujours eu l’âme écolotte. En effet, depuis le début des années 1970, il a fait de l’écologie l’un de ses principaux combats. Concerné par l’avenir de la planète, le Prince Charles mobilise les pouvoirs publics sur le sujet de l’écologie et de la catastrophe environnementale qui nous menace en ciblant notamment le réchauffement climatique, la déforestation, ou encore le commerce illégal des espèces sauvages. En défendant le bio, le respect de la terre et des ressources naturelles, le prince entend résolument donner l’exemple. De ce fait, la moitié des énergies des bureaux du Prince Charles provient de sources renouvelables comme de chaudières à copeaux de bois ou de panneaux solaires. Il est aussi un grand amateur de jardinage biologique et a passé plus de vingt-six ans à transformer le domaine de Highgrove en l’un des plus beaux jardins du monde et respectueux de l’environnement. Une autre initiative du Prince Charles : il a fait modifier son Aston Martin DB6 cabriolet de façon qu’elle puisse rouler grâce à un carburant très particulier issu d’un vin de fabrication régionale. Ses deux fils ont également fait des causes environnementales un axe majeur dans leurs engagements, tout comme leur cousine, la princesse Eugénie, mécène du Projet Zero, une organisation qui œuvre pour protéger l’océan. 

« Nous pouvons tous faire mieux, personne n’est parfait… Mais nous sommes tous responsables de l’impact environnemental que nous produisons individuellement. Tout est une question d’équilibre. Et je tâcherai d’équilibrer mon empreinte carbone », avait déclaré le prince qui avait publié en effet son empreinte écologique. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par The Royal Family (@theroyalfamily)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

N'en perdez pas une miette!

[sdm_show_dl_from_category category_slug="numero" fancy="2"]
[sdm_show_dl_from_category category_slug="numero" fancy="2"]