DES STARS CRÉENT DES MASQUES

Mode

DES STARS CRÉENT DES MASQUES

S’il est un produit que l’on s’arrache dans le monde entier, c’est bien les masques de protection respiratoire. Depuis l’avènement de la crise du coronavirus, ces bouts de « tissus » sont devenus objet de convoitise planétaire, surtout dans des pays où leur port est rendu obligatoire. 

Si nombre de maisons de haute couture se sont converties à la confection de masques pour soutenir la lutte contre l’épidémie et combler les pénuries générales, des stars ont mis le fil dans les aiguilles et ont lancé leur propres collections en tissu lavable. C’est le cas de Kim Kardashian qui a eu la bonne idée d’étendre sa ligne Skims de vêtements de peau, d’une capsule de masques en 5 coloris et ainsi s’engager dans la lutte contre le covid-19. La star de la télé réalité avait déjà fait don d’1 million de dollars en aide à des structures hospitalières. Totalement unis, dans des matières respirantes et extensibles, découpes parfaites et sans coutures et dans des tons signature du style de la business woman, couleurs mates donc (nude, beige, camel, cacao et noir), la bimbo les vend à 8 dollars et en produit chaque semaine pour combler les ruptures.

LES CACHES-MASQUES DE LEILA HADIOUI

Du côté de chez nous, une collection de masques a fait du bruit sur les réseaux sociaux et à tort. Nous évoquons évidemment, l’animatrice télé, mannequin et influenceuse Leila hadioui et ses caches-masques qui ont créé la polémique et énervé des internautes qui parlaient d’arnaque et de prix atteignant les 4000 dhs. La comédienne a vite démenti et éteint la foudre, précisant que ces petits bouts de tissus étaient en vente entre 40 et 80 dhs. Bien heureusement que le besoin vital en masques au Maroc a été largement couvert avec une production nationale à 8 cts l’unité qui fait même l’objet d’une exportation accrue et de dons à des pays africains nécessiteux.

MICHEL DRUCKER FABRIQUE DES MASQUES POUR SES VOISINS

Et puis il y a ceux qui les confectionnent eux-même, comme le célèbre animateur de France 2 Michel Drucker qui, en plein confinement, dans sa résidence en Provence n’a pu s’empêcher d’installer une machine à coudre chez lui et d’impliquer sa famille dans la confection de masques artisanaux. Très touché par le manque de protection sanitaire dans son village de résidence secondaire, l’animateur a réservé ses journées à coudre des masques, « Avec ma fille et ma petite-fille, on a sorti la machine à coudre le soir, et nous fabriquons des masques, a-t-il confié dans l’émission Touche pas à mon poste de Cyril Hanouna. Pour les mettre à la disposition des commerçants, qui en ont bien besoin, dont mon pharmacien qui n’en avait plus, et pour les résidents de la maison de retraite de mon village… ». Le présentateur télé de 77 ans s’est très sérieusement engagé dans la lutte contre le covid-19 en réalisant des vidéos de sa vie quotidienne qu’il envoie à des locataires de maisons de retraite pour combler leur solitude et l’éloignement de leur famille.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *