HOLA! MAROC ET VISAGE DU MAROC METTENT LES FEMMES SUR LEUR 31 : CHAFIKA BENDJENNAT SUR SON 31 / 31C2#2

Sur leur 31

HOLA! MAROC ET VISAGE DU MAROC METTENT LES FEMMES SUR LEUR 31 : CHAFIKA BENDJENNAT SUR SON 31 / 31C2#2

Mai 2022, Collectif des femmes des Médias 31C2. La Journaliste et Attachée de presse prend part au mouvement « Les femmes sur leur 31 » et nous livre ses pensées.

  • Quelle est votre sentiment sur le mouvement depuis sa naissance en mars 2022 ?

Quand j’ai vu que beaucoup de figures des médias que je connais avaient intégré le mouvement « Les Femmes sur leur 31 » le mois de mars, j’étais ravie. Ce sont des femmes méritantes depuis plusieurs années, elles donnent du leur pour donner la parole aux autres et là c’est elles qui donnent leur avis sincère, sur les feux des projecteurs, c’est une très bonne initiative. Et puis pour nous les médias qui soutenons toujours des causes, militer dans un but associatif et être sur le terrain, c’est excellent pour nous.

  • Vous adhérez à la valeur d’encourager l’entrepreneuriat féminin comme principale cause du mouvement ?

Bien sur que l’entrepreneuriat féminin me parle puisque moi-même je suis entrepreneur depuis mes 27 ans, grâce à mes parents qui avaient créé une entreprise et m’avaient jeté sur la scène, une agence de presse et de Relations Publiques. Je trouve que la femme tout autant que l’homme passent par les mêmes difficultés et ont les mêmes chances, cela dépend évidemment de l’expertise et l’expérience de chacun. Pour ma part, je n’avais pas une grande expérience en entrepreneuriat, je suis journaliste et juriste de formation et j’ai pu profiter de l’expérience de mon papa, que Dieu ait son âme. Alors Femme ou homme entrepreneur, il leur faut forcément à leurs débuts à la tête d’une entreprise, un mentor. Je n’ai jamais d’ailleurs souffert d’inégalités homme/femme lors de ma carrière.

  • Votre regard sur l’expression se mettre sur son 31 a-t-il changé alors ?

J’étais frustrée de ne pas avoir reçu la question « Est-ce que le 8 mars vous agace? », je me permets donc d’y répondre : Oui c’est une fête qui est devenue agaçante avec le temps avec une surenchère au niveau de la communication. Avant, les médias quand ils relayaient les événements spéciaux, ils avaient le soucis de filtrer l’information avant sa diffusion, j’encourage moi-même mes clients à communiquer lors de ces périodes spéciales. Le problème vient des réseaux sociaux où la communication est mal comprise pour la journée du 8 mars, tout le monde croit qu’il s’agit de parler promotion et cela n’a rien de valorisant pour la femme bien au contraire, cela la pousse à la surconsommation, à la frustration. Pour revenir à la question, une femme sur son 31 peut être une bosseuse, dynamique, sur un chantier mais en tout en restant sur son 31. Le terme veut dire être tiré à 4 épingles, mais alors sans opter forcément pour ce qui est cher mais plutôt sur ce qui est valorisant.

  • Et si vous citiez 31 adjectifs qualificatifs de la femme marocaine…

Battante, « multicasquettes », en étant sur tous les fronts : elle peut être Chef d’entreprise et rentrer chez elle préparer à manger pour ses enfants et les accompagner à l’école, elle est capable de beaucoup de choses à la fois, elle est polyvalente ; passe-partout est un mot qui lui sied à merveille car le foyer compte trop sur elle, son mari et ses parents aussi, je dirai que c’est une femme qui n’a pas de répit au quotidien.

« Les femmes sur leur 31 » est un mouvement féministe made in Maroc, initié par la rédaction de Hola! Maroc et celle de Visage du Maroc, d’une part le média des célébrités marocaines d’ici et d’ailleurs et d’autre part la plateforme qui met en avant les femmes marocaines entrepreneurs dans divers domaines prédominants de la société marocaine. Un mouvement qui forme tous les mois de l’année à 31 jours, des collectifs de femmes journalistes et femmes des médias qui se mettent sur leur 31 en médiatisant l’action sociale par des challenges sportifs tous les mois à 30 jours de l’année, et cela tout en encourageant l’entrepreneuriat féminin dans 3 secteurs made in Maroc qui sont l’Artisanat, l’Agriculture, l’Environnement. Le mouvement est fier de mener cette aventure dans le cadre d’un Festival du Sport Solidaire, une sorte de fête du social au Maroc par le sport sous le label 24H/31.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

N'en perdez pas une miette!

[sdm_show_dl_from_category category_slug="numero" fancy="2"]
[sdm_show_dl_from_category category_slug="numero" fancy="2"]