HOLA! MAROC MET LES FEMMES SUR LEUR 31 : PAULINE JOSSE SUR SON 31 / 31C3#1

Sur leur 31

HOLA! MAROC MET LES FEMMES SUR LEUR 31 : PAULINE JOSSE SUR SON 31 / 31C3#1

Juillet/aout 2022, Collectif 3 de femmes des Médias 31C3#1. La Journaliste Française radio, podcast, web prend part au mouvement « Les femmes sur leur 31 » et nous livre ses pensées.

  • Depuis le mois de mars on parle du chiffre 31 et non plus du 8, qu’en dites-vous ?

Non, je crois que c’est bien qu’il ait une journée où toute l’attention est focalisée sur les droits des femmes. Mais cela devrait être tous les jours du 1er aux 31.

  • Comment décririez-vous le mouvement des 31 à un membre qui rejoindrait votre team ?

C’est une manière de créer du collectif, se rassembler, s’entraider, se donner des conseils, se servir de tremplins, c’est toujours une bonne idée, et surtout quand c’est pour favoriser des pratiques où les femmes sont exclues ou alors s’auto-censurent pour le faire, c’est toujours très bien, c’est très chouette.

  • Que représente pour vous l’expression « Se mettre sur son 31 » ?

Moi je l’associe à une manière un peu de se maquiller, de se cacher derrière de beaux vêtements, de belles coiffures, de beaux maquillages pour être crédible. Grâce à ce collectif et à ce qui se passe autour, on n’a plus besoin de son apparence pour être crédible, il suffit de faire.

  • Des mots, des noms, des verbes, des adjectifs, qui qualifient le mot travail selon vous ?

Pour moi le travail c’est une manière de se sentir utile, une manière de trouver sa place, une manière d’être libre, d’avoir son autonomie, son indépendance, une manière d’être considérée par les autres, selon ce qu’on fait à sa juste valeur ; ça peut être douloureux, ça peut être pénible, on peut avoir des accidents, on peut tomber, trébucher, rater certains projets, chaque fois il en émerge quelque chose de positif et on avance.

 

« Les femmes sur leur 31 » est un mouvement qui prétend travailler l’entrepreneuriat féminin dans 3 secteurs qui portent le made in Maroc qui sont l’artisanat, l’agriculture, l’environnement, d’ou le positionnement du mouvement : un réseau féministe made in Maroc de journalistes et femmes des médias qui se forme par collectifs des 31 tous les mois à 31 jours. Que faut-il faire pour adhérer ? Porter un t-shirt à l’effigie du mouvement ; se mettre sur le podium de Hola! Maroc (photos et vidéo en s’exprimant sur la question principale qui relève de l’entrepreneuriat, l’autonomisation …) ; choisir et porter une association caritative qui oeuvre idéalement dans l’un des 3 secteurs sinon dans le social en général ; former une team d’hommes et de femmes idéalement des célébrités influentes (sinon famille, amis, enfants…du nombre de 11 au mieux sinon au moins 2 personnes) ; prendre part, suite à la formation du collectif, à l’action sur le terrain par un challenge sportif ludique ou la seule compétition est celle de faire gagner et médiatiser au mieux l’association que l’on porte. L’action sociale à proprement, dit de travailler l’entrepreneuriat féminin se fait à partir du comité de l’action sociale du mouvement qui lui est formé d’experts dans divers domaines dont le rôle est d’assurer une nouvelle chaine de valeurs de l’entrepreneuriat féminin. L’action sociale du mouvement des 31 est menée dans le cadre d’un Festival du Sport Solidaire, une sorte de fête du social au Maroc par le sport sous le label 24H/31.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

N'en perdez pas une miette!

[sdm_show_dl_from_category category_slug="numero" fancy="2"]
[sdm_show_dl_from_category category_slug="numero" fancy="2"]