ILHAM BENZAKOUR KNIDEL SUR SON 31 #31

Sur leur 31

ILHAM BENZAKOUR KNIDEL SUR SON 31 #31

La Rédactrice en Chef de Hola! Maroc Co-fondatrice du mouvement les femmes sur leur 31 prend part au mouvement « Les femmes sur leur 31 » et nous livre ses pensées sur la journée de la femme.

  • Que représente pour vous l’expression « Se mettre sur son 31 »?

L’expression ne me plait pas! Moi qui suit biberonnée aux magazines féminins français des années 80, j’ai appris à incarner une mode pointue et me créer mes propres looks bien travaillés que j’arbore avec nonchalance et singularité à l’extérieur. C’est un concept en vigueur aujourd’hui, voulu par les top modèles qui font leur marathons des défilés de mode et qui ont besoin d’être « sur leur 31 » tout le temps, alors ils ont crée cette tendance de porter des vêtements haute couture mais avec leurs propres codes de confort, c’est le concept du Off-Duty, symbole d’harmonie entre soi et ses vêtements. L’expression « Se mettre sur son 31 » a commencé à avoir grâce à mes yeux depuis l’avènement de l’épidémie où l’humanité a fait un retour sur elle-même. L’exercice est devenu intéressant, nous avons commencé à nous faire belles et beaux chez soi, tout le temps, tous les jours, avec pour seul regard le notre. Nous avons acheté peu de vêtements et avons épousé de nouveaux codes loin de l’uniforme, des codes de respect de soi, de son corps et de la planète. Alors si se mettre sur son 31 c’est renouveler notre rapport à la mode et aux vêtements que le monde soit sur son 31.

  • Le 8 mars alors c’est une journée qui vous agace ?

Le 8 mars c’est une journée qui marque une cause celle de la femme, c’est une cause comme une autre, elle doit l’être, elle doit le devenir. C’est une journée de célébrations des droits de la femme comme l’est celle des droits de l’Homme. Je pense qu’après 1 siècle de mobilisation pour la question de la femme, Le féminisme doit changer de discours, changer de symboles, changer de vision, changer de mots clé : combats, lutte, pancartes. Le féminisme ne peut plus être universel, chaque nation doit aimer ses femmes à sa manière à l’image de ce qu’elles sont et de ce qu’elle veulent être et avoir, chaque nation doit avoir son propre féminisme. Ici chez nous c’est un Féminisme Made in Maroc qui veut que chaque femme marocaine aille puiser en elle ses ressources d’indépendance et de liberté.

  • Quelle part donne votre programme et votre média à cette journée et à la cause féminine en général?

J’ai la chance d’avoir mis un pied sur un beau podium féminin il y a 26 ans, celui de la presse féminine marocaine. Après ces années dans le journalisme de mode dans le premier magazine féminin au Maroc, suivies de ce long parcours dans l’expérience de la presse people basée sur la dimension humaine où il s’agit de raconter des histoires inspirantes et impactantes, je me sens l’audace de dire que j’ai lutté à ma manière dans la douceur et l’influence intelligente et engagée sur un terrain qui n’est pas une tribune traditionnelle mais plutôt un podium qui met la lumière et donne des ailes à des femmes, les glorifie et les honore pour leurs performances dans ce sport national qu’être une femme au Maroc. Le rôle et la mission magique des médias est plus que jamais de mettre sur un podium beau et lumineux des femmes de l’ombre, des femmes tout court, des femmes qui évoluent sur des terrains aussi fertiles que l’artisanat, l’agriculture l’environnement, entre autres, des terrains 100% made in Maroc, où elles sont déjà num 1, le chiffre 3 reste juste une performance qui pourrait leur octroyer des médailles qu’elles mériteraient sans concessions aucunes, sans uniforme, ni un grand diplôme, ni encore moins un grand niveau intellectuel ou une appartenance sociale, seulement leur ADN de marocaines sur leur 31.

  • Et si vous citiez 31 adjectifs qualificatifs de la femme marocaine…

Tout l’alphabet ne décrirait pas les qualités intrinsèques aux femmes marocaines mais un seul pour moi porte la lettre A : l’Audace !

« Les femmes sur leur 31 » est une action engagée bien féminine initiée par la rédaction de Hola! Maroc et celle de Visage du Maroc. D’une part le média des célébrités marocaines d’ici et d’ailleurs et d’autre part la plateforme qui met en avant les femmes marocaines entrepreneurs dans divers domaines prédominants de la société marocaine. Chaque deux mois, 31 femmes influentes de diverses univers se prennent au jeu de la photo et de la vidéo, vêtues d’un tee-shirt à l’effigie de la campagne « Les femmes sur leur 31 » et nous livrent leurs pensées sur le 8 mars.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

N'en perdez pas une miette!

[sdm_show_dl_from_category category_slug="numero" fancy="2"]
[sdm_show_dl_from_category category_slug="numero" fancy="2"]