JAZZABLANCA / LA « FEVER » DES RETROUVAILLES

Actualités

JAZZABLANCA / LA « FEVER » DES RETROUVAILLES

Pour sa 15ème édition et deux ans d’absence, le Jazzablanca réussit son retour sur scène avec brio. Concerts habités par la magie d’un public en délire, musiciens émus d’être là, organisation impeccable, récit de la première soirée d’un grand festival.

Avec un supplément d’âme particulier, le premier soir du Jazzablanca a fait sensation. Dans le nouvel écrin de Anfa Park, l’ambiance était à la fête et aux retrouvailles.

Bab L’Bluz : quand la force du guembri ensorcèle

Premier concert à la scène 21 devant un public timide, Yousra Mansour et son groupe hippie châabi envoutant rassemble les foules dès le premier morceau. Hommage aux racines intarissables de la culture Gnawa dans une ambiance 70’s résolument moderne, le groupe crée à Marrakech en 2018 plonge dans la tradition musicale tout en étant dans les rythmes actuels et fait voyager dans le Hassani, le Blues, le Gnawa, le Funk et le Chaa3bi. Une transe poétique et engagée puisque Bab l’Bluz c’est la paix, l’amour et le vivre ensemble. Un moment de musique intemporel et en même temps ancré dans l’ère du temps porté par la voix charismatique d’une Yousra Mansour émouvante sublimée par le guembri de Brice Bottin initiateur du projet et des deux musiciens Jérôme Bartolome à la flûte, aux percussions et aux chœurs et Hafid Zouaoui à la batterie et au Pad. Un instant de grâce offert par un groupe débordant d’humanité et de sincérité.

Le berceau de l’humanité en fête

Mulatu Astatke, aux mains et aux baguettes d’argent, amène avec lui un bout d’Éthiopie.  Digne inventeur de l’éthio-jazz, le musicien préféré de Jarmusch offre à Casablanca un concert métissé et plein de nuances. Sophistication et raffinement, le soleil s’invite dans les propositions musicales pleines de finesse du maestro éthiopien. Depuis l’Éthiopie où le Jazz a été inventé bien avant le Jazz, zoom sur une résidence aux couleurs de l’Afrique entre le grand Truffaz et le plus maâlem des maâlem : Hamid El Kasri. L’explorateur des sons français vient avec les modulations d’un autre temps de sa trompette et s’installe sur scène avec des musiciens hors pair pour embarquer la foule de Casablanca, au diapason dès les premières notes. L’élégance du jeu du trompettiste met tout le monde d’accord et sa générosité gênerait presque. Quand il accueille maâlem Hamid El Kasri, le premier concert de la grande scène du Jazzablanca prend soudain tout son sens, celui du sens du partage infini. Un moment hors du temps et de l’espace où la voix puissante du Grand Kasri s’est marié à la trompette du virtuose français. Le guembri, les 9ra9eb, la basse, le clavier, la guitare ont joué à l’unisson des standards de Gnaoua au plus grand bonheur d’une foule en transe.

Ibrahim Maalouf ou l’envie d’aimer

Dans un tourbillon de sons et de nuances, Ibrahim Maalouf revient au Maroc avec de belles surprises musicales. Le trompettiste au quart de ton présente son dernier album en quasi exclusivité, comme pour prouver au monde que nous avons la capacité d’aimer et de nous aimer les uns les autres. Album bienveillant et généreux, il propose des fusions dans les compositions comme dans les collaborations. Un album à plusieurs voix, plusieurs univers et plusieurs styles qui a redonné du baume au cœur à la scène Casa Anfa. Entouré de musiciens extraterrestres, l’énergie monte et la folie est au rendez-vous. Le Jazzablanca devient un karaoké géant et une piste de danse XXL. Un bonheur partagé pour tous ceux qui étaient là et qui ont retrouvé le pouvoir de la magie de la scène et des joies de l’improvisation puisque Ibrahim Maalouf, touché par le supplément d’âme de Casablanca, offrira « Beirut », guitare-trompette histoire de mettre les cœurs à leur place. Un moment d’une rare beauté suivipar des solos de musiciens talentueux et des morceaux surprenants mêlant RAP, RNb, sons latins de Cuba ou du Brésil sans sourciller. Un tourbillon de folie qui s’achève sur « True sorry » pour les plus nostalgiques. Un grand moment de musique.

 

 

 

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

N'en perdez pas une miette!

[sdm_show_dl_from_category category_slug="numero" fancy="2"]
[sdm_show_dl_from_category category_slug="numero" fancy="2"]