JIHANE BOUGRINE SUR SON 31 #9

Sur leur 31

JIHANE BOUGRINE SUR SON 31 #9

La Directrice de publication du média Welovebuzz prend part au mouvement « Les femmes sur leur 31 » et nous livre ses pensées sur la journée de la femme.

  • Que représente pour vous l’expression « Se mettre sur son 31 » ?

C’est une expression qui m’évoque beaucoup de choses. Je ne l’aime pas trop car elle met d’emblée la pression pour les femmes aussi bien que pour les hommes, pour tout le monde en fait. « Être sur son 31 », c’est pour moi personnellement loin de mon vestiaire quotidien, où il n’y a pas de talons ni de make up. Je suis plutôt dans le minimalisme et en tant que chanteuse et journaliste, on s’attend toujours à nous voir dans des soirées surmaquillées, surhabillées, surtalonnées. Et puis « sur son 31 », le « sur » ne me parle pas. Et enfin je n’aime pas le 3 ni le 1, je n’aime pas la numérologie !

  • Le 8 mars alors c’est une journée qui vous agace ?

Alors oui j’adore le chiffre 5 et… le 8. Quant au 8 mars, l’idée de célébrer les droits de la femme même en étant féministe et même si je ne me suis jamais sentie amoindrie lors de ma carrière et je ne me suis jamais vue privée de quelque chose au profit de l’homme ou en tous les cas je ne l’ai pas remarqué, célébrer la journée des droits des femmes et non pas la femme ne me dérange pas, car deux soutiens gorge au prix d’un ce n’est pas trop l’idée. Passer des droits des femmes à quelque chose de purement marketing, c’est ce qui me dérange. Alors le 8 mars toute l’année c’est mieux mais une journée dans l‘année pourquoi pas !

  • Quelle part donne votre programme et votre média à cette journée et à la cause féminine en général?

Il faut toujours combattre au départ de notre carrière dans le monde des médias où les postes de responsabilités sont surtout masculins et même quand ils sont féminins les femmes s’entourent souvent d’hommes. Hélas, on nous demande d’être la journaliste divertissante, culturelle, rigolote et les sujets un peu plus économiques ou politiques, c’est souvent l’apanage des hommes. Pour ma part heureusement, j’ai réussi au niveau culturel à être l’intellectuelle ou la sérieuse et c’est quelque chose pour laquelle on doit se battre hélas ! On se bat un petit peu et on récolte les fruits et moi ça me va. Le 8 mars dans ma carrière à moi ça été plus un combat tous les jours et le 8 mars vient confirmer ce combat ou le rappeler au yeux de tout le monde. En tous les cas, nous avons cette visibilité que l’on pourrait utiliser à bon escient.

  • Et si vous citiez 31 adjectifs qualificatifs de la femme marocaine…

Sois belle et tais-toi … Belle … Intelligente … drôle … Parfaite … exigeante … perfectionniste … en arabe حادݣة absolument … محترمة je ne sais pas ce que cela veut dire , c’est qualificatif mais négatif … Jolie … Sexy … c’est souvent le physique généralement mais c’est ainsi malheureusement !

« Les femmes sur leur 31 » est une action engagée bien féminine initiée par la rédaction de Hola! Maroc et celle de Visage du Maroc. D’une part le média des célébrités marocaines d’ici et d’ailleurs et d’autre part la plateforme qui met en avant les femmes marocaines entrepreneurs dans divers domaines prédominants de la société marocaine. Chaque deux mois, 31 femmes influentes de diverses univers se prennent au jeu de la photo et de la vidéo, vêtues d’un tee-shirt à l’effigie de la campagne « Les femmes sur leur 31 » et nous livrent leurs pensées sur le 8 mars.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

N'en perdez pas une miette!

[sdm_show_dl_from_category category_slug="numero" fancy="2"]
[sdm_show_dl_from_category category_slug="numero" fancy="2"]