KHALID DAHBI, LE CHEF CUISINIER ET PHILANTHROPE DERRIÈRE SES FOURNEAUX SOLIDAIRES

Célébrités

KHALID DAHBI, LE CHEF CUISINIER ET PHILANTHROPE DERRIÈRE SES FOURNEAUX SOLIDAIRES

625

Depuis le début de l’épidémie du covid-19 et depuis la création du fonds spécial d’aide par SM le Roi Mohammed VI, les bonnes actions solidaires des bonnes âmes marocaines d’ici et d’ailleurs ne manquent pas. Khalid Dahbi, l’artiste culinaire et philanthrope rbati installé à Londres, en est un bel exemple à la tête de quatre restaurants de renommée dans la capitale britannique, n’a pas attendu de mettre les petits plats dans les grands pour servir à manger aux plus démunis.

UN DESTIN EN OR

Khalid Dahbi est né à Rabat, au Maroc, dans une famille de fins gourmets. Son défunt père a été l’inspiration principale derrière sa passion pour la gastronomie. À 14 ans, il quitte le Maroc pour poursuivre des études en Suisse. Le brillant marocain ne tardera pas à être médiatisé, lui qui a toujours rêvé de devenir acteur.  En 1998, Bâle TV lui consacre déjà un reportage pour son travail caritatif à Frenkendorf, une association caritative pour enfants dans le nord de la Suisse. À défaut de briller dans le 7ème art, après que sa candidature au « Cinéma Citta » à Rome ait été refusée, Khalid Dahbi sera chef professionnel. Commence alors une aventure fabuleuse et pointue dans les coulisses des plus grands restaurants de la capitale londonienne : Bibendum Michelin, Gordon Ramsey chez Claridge’s, Jamie Oliver et Rhubarb food designs.. et la liste est longue pour une carrière qui décolle de façon vertigineuse.

Khalid Dahbi devient vite une icône à Londres et sa cuisine prestigieuse titille les papilles, dès les premières années, de grandes personnalités politiques et des célébrités hollywoodiennes, du gabarit de Kevin Spacey, Bill Clinton, Sir Ian McClellan….

Artiste dans l’âme mais un érudit du business et du marketing de marques né, Khalid investit dans plusieurs sociétés au Royaume-Uni et dans le monde et devient PDG et fondateur de KD Luxury, PDG et fondateur d’Antoine Amato, une marque de mode de luxe, vice-président senior de Kindred social, une plate-forme pour les marques internationales, fondateur et chef de Beso, un restaurant mauresque au cœur du centre de Londres. L’inarrêtable créatif aux mille talents, a récemment fondé « touché life », une marque de style de vie et d’expérience de luxe mondiale avec des bureaux dans plusieurs villes du monde.

Le marocain ne rate jamais des invitations en hauts lieux dans son pays d’origine, comme ce fut le cas en juin 2019, où il avait parrainé les événements d’anniversaire de la reine Elisabeth II, à l’ambassade britannique à Rabat. Son exposition de produits de luxe de sa propre signature et ses banquets raffinés de très haute facture pour un public royal de 3000 invités, restera dans les annales de la diplomatie British au Maroc. Et c’est sans surprises que même le duc et la duchesse de Sussex, le prince Harry et son épouse Megan Markle, apprécient vivement le travail du chef, entrepreneur et philanthrope anglo-marocain, surtout son engagement caritatif au bénéfice des survivants de la Catastrophe de la tour Grenfell.

UN COEUR EN OR

Le Président de la fondation KD a d’abord laissé son restaurant Quintessentially ouvert depuis fin mars 2020 avec une équipe réduite et ses fourneaux tout feu tout flamme pour concocter et livrer des repas aux sans-abris ainsi qu’aux agents de santé des services d’urgence d’Euston et du Royal Hospital. Chaque jour, ce sont 150 menus qui ont été acheminés via 5 mini fourgonnettes qu’il a louées pour mener à bien cette action humanitaire.

Voulant aider son pays d’origine et accompagner l’élan de solidarité qui a opéré au Maroc, le rbati de naissance, prend l’initiative de distribuer des enveloppes financières à nombre de familles démunies mais également à des migrants africains sur Londres, Tanger, Marrakech, Rabat et Casablanca. À ce jour, une somme de 112 500 dhs des fonds propres du londonien, a été réservée à 450 familles marocaines et de migrants africains.

Le business man marocain a ensuite lancé la campagne #togethermorocco début avril et n’a eu aucun mal à compter sur l’adhésion de célébrités marocaines comme Don Bigg, Rachid Ouali, Diese, Ahmed Chawki, Sara Coelho Ansari, Oussama Benjelloun, Soumaya akaaboune, Jazz Rodger, Rim Fethi, Karim Saïdi, Tarik Bakhari, Hicham Lasri, pour ne citer que ceux-là… Et c’est tout naturellement que l’artiste de talent et de coeur veut investir les contrées lointaines de son pays pour encourager l’inclusion sociale par l’éducation et la formation aux métiers de la restauration.

L’ACTION PLUS QUE LES MOTS

Le mécène londonien, très peu bavard, répond à nos questions

H! Vous êtes un coeur en or visiblement… d’où vous vient cette fibre humaine?

KD. C’est certainement quelque chose qui vient du fond de mon cœur, incarnée par une grande reconnaissance envers mon père. Dès mon plus jeune âge, je l’ai vu mener de grandes actions caritatives et humaines.

H! Pour un grand chef qui opère dans le luxe au coeur d’une des plus grandes capitales au monde, distribuer vous même de la nourriture, c’est l’effet du coronavirus?

KD. Oui en effet, je prends plaisir à distribuer des repas au personnel de première ligne et à leur montrer notre appréciation du travail qu’ils effectuent en notre nom.

H! Mais n’est ce pas que la solidarité est bien ancrée en nous les marocains de par notre religion et notre constitution même…?

KD. Je suis tout à fait d’accord, c’est aussi l’occasion de mettre en valeur l’essence de notre hospitalité et les valeurs du peuple marocain à l’étranger, étant donné qu’un coup de main est le moins que nous puissions faire pour participer également à cette épidémie.

H! Célébrité et philanthropie vont de pair pour vous?

KD. Je ne suis pas certain de la célébrité, je suppose que je suis philanthrope, c’est ce qui compte vraiment, car je peux faire une différence dans la vie des gens et cela signifie beaucoup plus pour moi. ️

H! Racontez nous votre confinement à Londres

KD. Le confinement au Royaume-Uni n’a pas été peu difficile pour la plupart des gens, mais je suis resté occupé et très positif dans mon esprit, ce qui m’a beaucoup aidé à faire face aux pressions de l’épidémie actuelle. Dans l’ensemble, nous sommes toujours plus forts unis et soudés et cette épreuve, c’est certainement un test et un nuage qui va bientôt donner place à de bons moments à venir (inchalah).

H! L’occupation principale de la majorité des grandes stars d’Hollywood c’était de cuisiner…énervant ou réjouissant?

KD. La plupart sont grands et sont également de grands amis, vous en aurez toujours un ou deux quelque peu ennuyeux!

H! La gastronomie marocaine mérite t elle son classement?

KD. Absolument, avec la variété de produits frais et d’ingrédients exotiques dont nous disposons, pour moi la cuisine marocaine est l’une des meilleurs au monde et je fais personnellement tout ce que je peux pour la positionner au plus haut niveau afin d’assurer et de préserver toute la reconnaissance qu’elle mérite et dont elle a besoin résolument.

H! A quand un cooking show au Maroc? Ou même des masterclass ou alors carrément une structure de formation et coaching culinaire ou pourquoi pas carrément une bonne table au Maroc?

KD. Bouillonner quelques idées sur la façon dont nous pouvons transmettre certaines connaissances à un public plus jeune au Maroc à travers ma fondation et bien sûr, quelques programmes télévision sont également en préparation.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Pretty! This has been a really wonderful post.
    Thank you for providing this info.

    Also visit my web-site; bitumen 80/100

N'en perdez pas une miette!

HOLA Avril 2021
Hola Mars 2021
Hola Février 2021
Hola Janvier 2021
Hola Novembre 2020
Hola Février 2020
Hola Décembre 2019
Hola Novembre 2019
HOLA Avril 2021
Hola Mars 2021
Hola Février 2021
Hola Janvier 2021
Hola Novembre 2020
Hola Février 2020
Hola Décembre 2019
Hola Novembre 2019