LA CONQUETE DE L’INFINIMENT GRAND EST DÉCLARÉE

Actualités

LA CONQUETE DE L’INFINIMENT GRAND EST DÉCLARÉE

Les puissants milliardaires de Forbes et de Wall Street ouvrent désormais la voie du Cosmos et laissent leurs empreintes pour la gloire de l’Histoire. Le tourisme spatial est à portée de main désormais.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jeff Bezos (@jeffbezos)

 

Après Richard Branson le 11 juillet, c’est au tour de Jeff Bezos, aujourd’hui 20 juillet, d’admirer en direct la belle courbure de la planète bleue, hors attraction terrestre.

Trois minutes dans l’espace et un grand pas dans l’univers curviligne de l’espace-temps, celui du grand vide et du silence absolu. Le nouveau tourisme spatial est arrivé! 

L’humanité est entrain de franchir des limites jamais atteintes par monsieur tout le monde, vers une conquête des lois astrophysiques jusque-là réservées à une élite scientifique spécialisée. Un monde cosmique à moitié cerné au demeurant  par la communauté scientifiques, un univers qui reste mystérieux, où tout n’est toujours pas compris, loin s’en faut!

L’humanité est en train de percer les grands énigmes de l’infiniment petit à travers l’ordinateur quantique qui chamboulera notre quotidien, par ailleurs.  Et voilà que les premières tentatives de voler au-delà de l’atmosphère terrestre voient le jour par des passionnés  des richissimes, non scientifiques. L’humanité se métamorphose faut-il croire,  à l’oeil nu et se transforme à la vitesse de la célérité de la lumière. l’Homme est résolument positionné au pas de tir, à la croisée de l’infiniment petit et l’infiniment grand, son monde de main! 

Dans moins de10 ans, notre cité terrestre sera complètement étrange comparée à celle de nos jours, en passe de devenir obsolète, limite préhistorique! 

Nos saint Exepury des temps modernes ont hélas inauguré le bal de ce nouveau Monde. Galilée, Newton Poincaré et Einstein doivent s’extasier du haut de leur cieux où va notre civilisation humaine. Lui témoignant ainsi hommages et révérences,  émerveillés par l’évolution fulgurante de la technologie et le progrès de la science de notre minutieuse planète. Notre bien paisible planète en rotation autour du soleil à 100.000 km/ h, dans l’immensité de l’Espace en expansion continue, depuis le Big-Bang. 

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

N'en perdez pas une miette!

[sdm_show_dl_from_category category_slug="numero" fancy="2"]
[sdm_show_dl_from_category category_slug="numero" fancy="2"]