LA PANTHÈRE RÈGNE AUSSI SUR LA MAROQUINERIE CARTIER

Actualités, Mode

LA PANTHÈRE RÈGNE AUSSI SUR LA MAROQUINERIE CARTIER

57

Animal emblématique de la création Cartier, de la joaillerie à l’horlogerie, l’animal entre en scène chez Cartier dès 1914 sous la forme d’un motif tacheté sur une montre pour femmes, et c’est progressivement qu’il apparaît dans l’univers de la maroquinerie dont il décuple l’allure et le style. Figurative ou abstraite, la panthère devient l’occasion de motifs qui font intervenir le travail de la joaillerie et conjuguent – entre autres – le diamant, l’onyx et le saphir.

En 1925, une pochette affiche un fermoir au motif tacheté. Sur un autre modèle de 1960 en tissu lamé or, la présence du félin se dédouble sous la forme de têtes de panthère en saphir et diamant disposées aux extrémités d’un système de fermeture en or et platine.  L’année suivante, Barbara Hutton commande à Jeanne Toussaint, Directrice de la Création chez Cartier, un sac orné d’un fermoir tigre en trois dimensions et d’un N en diamants, initiale de son heureuse destinataire, la princesse Nina Mdivani. Une création d’une éblouissante élégance qui révèle l’engouement de longue date de la Maison pour les fauves.

Le sac Panthère de Cartier

Ceci n’est pas un sac, c’est une attitude. C’est la définition en trois dimensions d’un statement* de style, à la fois nomade et urbain. En associant le cuir à l’animal emblématique de la Maison, le sac Panthère de Cartier réalise l’union de la maroquinerie et du savoir-faire joaillier et joue, autour de la panthère, l’opposition des contraires.

 

 

 

Volumes courbes et profilés

En premier lieu, il y a la sensualité et la rondeur, qui donnent au sac son volume généreux et rappellent la souplesse de l’animal en mouvement. Ni bord franc, ni couture apparente : tout est vu à l’aune de la fluidité, de la courbe et de la douceur.

Le fermoir gueule de panthère

Le féroce et le sauvage. C’est le fermoir du sac qui le dit, avec une gueule de panthère au design radical et graphique, nouvelle interprétation de l’animal emblématique de la Maison. Métal facetté et finitions dorées ou palladiées, architecture minimaliste aux lignes graphiques, le fermoir pose les codes : ce sera un sac d’allure, de personnalité et de caractère. Signature Cartier dès le premier regard, cette tête de panthère est réalisée en collaboration avec un sculpteur de Haute Joaillerie. Une architecture ultra-dessinée dont les artisans maroquiniers parent les parties planes de onze inserts en cuir qui donnent relief et perspective. Comme un clin d’œil, une contreplaque positionnée à l’intérieur dessine une tête de panthère stylisée. En tirant le rabat vers le bas, le fermoir se dégage et révèle l’intérieur, avec sa poche miroir signature.

Précieux jusqu’à la chaîne

La chaîne s’inscrit dans la continuité de cette vision joaillière. Ses maillons sont facettés à l’instar d’une pierre précieuse. Généreuse, elle permet deux fonctionnalités : un porté croisé et un porté épaule avec deux longueurs. Finitions dorées ou palladiées, elle est équipée d’une patte de cuir pour l’épaule, dont l’épaisseur rappelle la rondeur sensuelle du sac, pensée ici pour le confort. L’attention est portée au moindre détail, jusqu’au cliquetis des maillons entre eux.

 

Cuir grainé et intensité chromatique

Travaillé à partir des plus belles peaux choisies par sa designer, Marlin Yuson, le cuir du sac Panthère de Cartier est grainé. En format petit ou en version mini, la palette des couleurs est lumineuse et riche : noir, bleu marine, rouge, jaune pâle, blanc crème, mastic ou bleu pétrole.

« C’est par ce fermoir bijou qu’opère cette rencontre du sauvage et du précieux. Il synthétise l’expertise conjuguée des métiers de la joaillerie et de la maroquinerie et permet, à travers le dialogue des artisans, de faire avancer notre conception de de la maroquinerie. Comme une extension de la féminité, exigeante et raffinée. » Marlin Yuson, Directeur Création Accessoires & Maroquinerie

Les félins et les sacs Cartier

Animal emblématique de la création Cartier, de la joaillerie à l’horlogerie, la panthère règne aussi sur la maroquinerie. L’animal entre en scène chez Cartier dès 1914 sous la forme d’un motif tacheté sur une montre pour femmes, et c’est progressivement qu’il apparaît dans l’univers de la maroquinerie dont il décuple l’allure et le style.

Figurative ou abstraite, la panthère devient l’occasion de motifs qui font intervenir le travail de la joaillerie et conjuguent – entre autres – le diamant, l’onyx et le saphir.

En 1925, une pochette af che un fermoir au motif tacheté. Sur un autre modèle de 1960 en tissu lamé or, la présence du félin se dédouble sous la forme de têtes de panthère en saphir et diamant disposées aux extrémités d’un système de fermeture en or et platine. L’année suivante, Barbara Hutton commande à Jeanne Toussaint, Directrice de la Création chez Cartier, un sac orné d’un fermoir tigre en trois dimensions et d’un N en diamants, initiale de son heureuse destinataire, la princesse Nina Mdivani. Une création d’une éblouissante élégance qui révèle l’engouement de longue date de la Maison pour les fauves.

 

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

N'en perdez pas une miette!

HOLA Février 2022
HOLA Janvier 2022
HOLA Aout 2021
HOLA Juillet 2021
HOLA Mai 2021
HOLA Avril 2021
Hola Mars 2021
Hola Février 2021
Hola Janvier 2021
Hola Novembre 2020
Hola Février 2020
Hola Décembre 2019
Hola Novembre 2019
HOLA Février 2022
HOLA Janvier 2022
HOLA Aout 2021
HOLA Juillet 2021
HOLA Mai 2021
HOLA Avril 2021
Hola Mars 2021
Hola Février 2021
Hola Janvier 2021
Hola Novembre 2020
Hola Février 2020
Hola Décembre 2019
Hola Novembre 2019