LA PRINCESSE STÉPHANIE DU LUXEMBOURG FÊTE SES TRENTE SEPT ANS

Luxembourg, Royautés

LA PRINCESSE STÉPHANIE DU LUXEMBOURG FÊTE SES TRENTE SEPT ANS

200

C’est par de beaux clichés de la jeune maman avec son petit Prince, Charles Jean Philippe Joseph Marie Guillaume, né le 10 mai 2020 de son mariage en 2012 avec le Grand-Duc héritier Guillaume de Luxembourg, que la cour Grand-Ducale marque l’anniversaire de la Comtesse Stéphanie de Lannoy. La Grande-Duchesse héritière, est née le 18 février 1984 et célèbre donc ses 37 ans ce jeudi.

La princesse, native de Renaix en Belgique, est la huitième enfant, et la cadette, du Comte de Lannoy et de la Comtesse de Lannoy. Elle grandit dans la propriété familiale d’Anvaing dans le Hainaut belge entourée de ses sept frères et sœurs.

Polyglotte, initiée très jeune au piano, à la musique classique puis plus tard au violon, la princesse Stéphanie est une brillante littéraire qui dès la fin de ses études secondaires a multiplié les formations en cours de langues à Moscou où elle s’enrichit en lettres et littérature russes. Elle obtient ensuite un diplôme de philologie germanique à l’Université Catholique de Louvain avec grande distinction. Son travail de fin d’études, elle le couronne d’une thèse à la Humboldt Universität de Berlin, sur le thème de l’influence du romantisme allemand sur le romantisme russe à l’exemple d’E.T.A.Hoffmann et de Pouchkine.

Aux côtés de son mari, lors de leur séjour à Londres entre 2018 et 2019, la princesse a suivi une formation en histoire de l’art au Sotheby’s Institute. 

En parfaite ambassadrice de son pays et aux cotés du prince Guillaume, le couple complice, entreprend nombre d’activités officielles, facilitant le rôle de représentation de la princesse qu’elle accomplit avec beaucoup de naturel et de spontanéité. Sa passion pour l’art, la mène à s’engager entre autre pour l’artisanat, sa valorisation et sa promotion nationale et internationale. Elle s’implique dans tous les domaines de l’art, ancien comme contemporain, picturale, art décoratif ou encore artisanat d’art ou la photographie et devient en 2016, présidente du conseil d’administration de la Fondation Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean (MUDAM). Le couple héritier organise la même année, une exposition qui a pour but de revaloriser le secteur de l’artisanat luxembourgeois et décide de pérenniser son engagement en faveur des créateurs et artisans d’art à travers la création, l’année suivante, de l’association « De Mains de Maîtres Luxembourg », une association très active dans le soutien effectif aux artisans, via des expositions à l’étranger, la distribution de bourses, des pop-up stores, etc.

Crédit photo : © Maison du Grand-Duc / Sophie Margue

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

N'en perdez pas une miette!

HOLA Avril 2021
Hola Mars 2021
Hola Février 2021
Hola Janvier 2021
Hola Novembre 2020
Hola Février 2020
Hola Décembre 2019
Hola Novembre 2019
HOLA Avril 2021
Hola Mars 2021
Hola Février 2021
Hola Janvier 2021
Hola Novembre 2020
Hola Février 2020
Hola Décembre 2019
Hola Novembre 2019