L’ART ET LE TEMPS DES OEUFS DE PAQUES

Actualités, Lifestyle

L’ART ET LE TEMPS DES OEUFS DE PAQUES

Entre tradition et une quête absolue de s’accrocher aux événements heureux, les grands chefs des palaces marocains ont livré leurs oeufs de Pâques, débordants d’imagination pour un bonheur gourmand inégalé.

Si Nina Metayer pour le Mandarin Oriental a joué la grande élégance d’un oeuf qui cache nombre de messages, Christophe Laplaza pour le Four Seasons a choisi d’enchanter le chocolat pour des créations ludiques, le Royal Mansour s’est offert la délicatesse de l’artisanat marocain pour imprégner la création chocolatière signature de Jean Lachenal et Pierre Hermé a imaginé des coquillages dans tous leurs états façonnés par l’artisan décorateur Thomas Boog.

« Le Bourgeon », une oeuvre faite de pétales de chocolat pour célébrer le printemps. Par la cheffe pâtissière Nina Metayer pour le Mandarin oriental

Le chocolat remplace avec émotion la terre cuite pour cette jarre façonnée dans la plus pure tradition de l’artisanat des céramistes. Par le chef Jean Lachenal pour le Royal Mansour

« La face de l’oeuf », création étonnante qui célèbre l’océan et les coquillages, hymne au concept divertissant et inspirant de la collecte des oeufs de Pâques au coeur de la nature. Par le chef Pierre Hermé pour La Mamounia

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

N'en perdez pas une miette!

[sdm_show_dl_from_category category_slug="numero" fancy="2"]
[sdm_show_dl_from_category category_slug="numero" fancy="2"]