LE FESTIVAL DU FILM ARABE DE DUBLIN PRESENTE CINQ REALISATRICES SAOUDIENNES

La neuvième édition du festival du film arabe de Dublin présente « Becoming », un film dirigé par cinq réalisatrices saoudiennes d’Arabie saoudite.

« Devenir » est une merveilleuse collection de films magnifiquement réalisés qui méritent d’être vus et adoptés et nous savons que le public irlandais sera vraiment époustouflé par le talent et les compétences de ces jeunes réalisatrices », a déclaré l’initiatrice du festival, Zahara Moufid

Il s’agit d’une collection de courts métrages qui illustrent la vie quotidienne de jeunes femmes saoudiennes et abordent des sujets de société aussi « banals » que le mariage arrangé, la conduite automobile des femmes, la religion et l’infertilité mais dont les scénarios et la réalisation confèrent à ces films puissance et émotion.

« Nous sommes ravis du mélange diversifié de films qui feront partie du festival de cette année. Tant de thèmes et d’histoires intéressantes seront racontées. Personnellement, je suis très fière d’avoir la chance de montrer le travail de cinq jeunes réalisatrices saoudiennes à travers le film Becoming. En tant que femme arabe moi-même, c’est tellement bon de voir des cinéastes arabes voir leur travail réalisé et ensuite vu par un public international », a confié Zahara.

Jim Sheridan entouré de Zahara Moufid et de Amira Sheridan lors du neuvième festival du film arabe de Dublin

Ca tourne pour le film arabe à Dublin

Et de neuf pour le brillantissime festival dirigé par le cinéaste multi-nominé aux Oscars, Jim Sheridan, et la réalisatrice marocaine et directrice du DIAFF, Zahara Moufid, à l’emblématique Stella Cinema. Sept films arabes vont êtres projetés pendant le festival avec le lever de rideau, de « Gaza Mon Amour » au Stella Cinema. Les autres films seront diffusés sur le Chester Beatty du Dublin Castle dont trois films palestiniens, un film marocain et deux films égyptiens.

Le concept du DIAFF est une idée originale de la réalisatrice Marocaine Zahara Moufid qui a approché le fameux réalisateur Jim Sheridan pour l’aider à développer et à promouvoir un festival du film arabe et par là même la culture arabe. Avec l’aide de Jim, la vision de Zahara est devenue réalité et le tout premier Festival international du film arabe de Dublin (DIAFF) a ouvert ses portes au Lighthouse Cinema en 2014. Cette année-là, le légendaire acteur égyptien Omar Sharif a ouvert  le festival soutenu depuis sa création par Dubai Duty Free et impliqué des acteurs, des cinéastes et des célébrités de très haut niveau au fil des ans, notamment des cinéastes, des écrivains et des acteurs internationaux. Parmi les visages célèbres qui ont soutenu le festival au fil des ans, citons The Edge (U2), Liam Cunningham de la renommée de « Game of Throne », les actrices Amy Huberman et Fionnuala Flanagan et le musicien et activiste Damien Dempsey.

« Nous espérons que DIAFF, ses films, les histoires et les personnes qu’ils décrivent continueront d’ouvrir les yeux du public sur d’autres cultures, leurs luttes et leur vie quotidienne. Parfois, il est difficile de se rapporter à d’autres cultures, mais le film a un moyen puissant de partager des histoires, d’évoquer des émotions et de permettre au public de mieux comprendre et apprécier les autres cultures et modes de vie », a déclaré le président du festival, le réalisateur Jim Sheridan.

Jim Sheridan et Zahara Moufid entourés de l’Ambassadeur Ahmad Kattouah, de son épouse Sarah Shaibi et de son fils Ali Kattouah

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

N'en perdez pas une miette!

[sdm_show_dl_from_category category_slug="numero" fancy="2"]
[sdm_show_dl_from_category category_slug="numero" fancy="2"]