LE GRAND RABBIN PINTO SE LIVRE À COEUR OUVERT DANS UNE INTERVIEW EXCLUSIVE ET INÉDITE

Actualités

LE GRAND RABBIN PINTO SE LIVRE À COEUR OUVERT DANS UNE INTERVIEW EXCLUSIVE ET INÉDITE

L’hebdomadaire d’information TelQuel, vient de consacrer un dossier de quinze pages sur le Grand Rabbin Yoshiyahu Yosef Pinto avec une UNE qui fait le buzz sur la toile. 

Le Président du tribunal rabbinique du Maroc, nommé par SM le Roi Mohammed VI en 2019, a accordé une interview exclusive au journal marocain, où il a évoqué sa vie entre New York et Casablanca, ses engagements, son attachement à son pays le Maroc et sa grande admiration pour le Roi, « J’ai rencontré de nombreux chefs d’état, de Souverains, de patrons… certains me considèrent comme un ami. Avant de le rencontrer, j’ai beaucoup entendu parler de Sa Majesté. Dans la religion juive, nous avons une prière spéciale pour les souverains. Je n’ai jamais eu le coeur ou l’envie de la prononcer. Mais lorsque j’ai rencontré Sa Majesté, j’avais le texte de cette prière à la main. En le voyant, j’ai vu une lumière divine sur son visage. Je n’ai jamais ressenti cette lumière jusque là. Depuis ce moment, je prie chaque jour pour lui. Je l’ai écrit dans mes livres et dit dans mes conférences : Je n’ai jamais vécu un moment spirituel aussi intense ».

Pour sa toute première interview au Maroc, Le guide spirituel de renommée mondiale a exprimé sa volonté de « servir de pont entre les marocains et la communauté juive internationale venant d’Europe, des USA et d’Israel« , « Je veux faire en sorte que tout se passe pour le mieux« , a ainsi entamé cet échange celui que ses intimes appellent Ravi. Le Grand Rabbin n’a pas manqué d’évoquer sa descendance, « Je suis un descendant du roi David (une figure tutélaire de la Bible en tant que troisième roi d’Israel), depuis le roi David, tous les hommes de ma famille ont été Rabbins et cela fait plus de 3000 ans. Les Pinto ont vécu en Syrie, en Espagne et au Portugal notamment, mais on peut dire que l’âge d’or de notre famille est son passage au Maroc« .

Le célèbre religieux, a parlé de son choix personnel de s’installer au Maroc dans la capitale économique après deux décennies passées aux USA, tout en continuant de vivre sur les trois continents. Le Grand Rabbin évoque également dans cette interview qui a un grand intérêt général, les quelques années passées à Israel, parsemées de quelques événements très difficiles. Il s’est également exprimé sur sa fondation mondiale et son engagement pour l’enseignement talmudite dans le monde, « Ma communauté compte 150000 fidèles et près d’un million de personnes me suivent sur les réseaux sociaux. Au moins 10% du monde suit la voie de Shuve Israel. Mes livres et mes interventions ont pour but de montrer la voie aux plus jeunes« .  La rockstar des rabbins qui livre des lives quotidiens sur la toile, confie son grand désir de faire bénéficier le royaume de son épais carnet d’adresses pour le bien du Maroc et des marocains, « Ma communauté compte d’importants chefs d’entreprise. Beaucoup d’entre eux me rendent visite au Maroc, je souhaite qu’ils contribuent au développement du Maroc en s’y implantant« , déclare Yosef Pinto. Et de poursuivre, « La Torah dit que le pays d’Israel comptait sept rois, parmi eux celui des Girgasiens. Lorsqu’on leur a ordonné de s’exiler, ils se sont dirigés vers le Maroc, car ils leur a promis les mêmes trésors que la terre d’Israel : la bénédiction, de l’eau à foison, des richesses et la paix. Tout ce que Dieu a accordé au pays d’Israel il l’a accordé au Maroc, Israel et le Maroc sont des terres saintes qui sont incomparables. Aucun pays au monde ne comptent autant de temples de saints que le Maroc« .

Vêtu d’un manteau raffiné en laine, rehaussé d’une fine broderie ton sur ton, accordé au chapeau traditionnel des rabbins, bicolore en bordeaux profond et noir, le tout adouci d’un très élégant châle en laine écrue, Yosef Pinto s’est prêté au jeu de la photo pour le journal marocain et le résultat est un cliché réussi qui offre ce contact visuel avec les lecteurs , révélant les beaux yeux bleus si expressifs du chef spirituel, « Dans le monde de demain les combats ne seront pas les mêmes, les gens seront fédérés par les idées. Et les courants de pensée issus de l’Islam et de la religion juive sont les mêmes et ils vont se rapprocher. Ils sauront faire front commun. Mon travail en tant que Grand Rabbin est de rapprocher ces points de vue« .

Le Grand Rabbin Pinto lors de l’inauguration de l’école talmudite de Casablanca fin janvier courant

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

N'en perdez pas une miette!

[sdm_show_dl_from_category category_slug="numero" fancy="2"]
[sdm_show_dl_from_category category_slug="numero" fancy="2"]