LES GRANDS MOMENTS DES ADIEUX AU PRINCE PHILIP À WINDSOR

Actualités

LES GRANDS MOMENTS DES ADIEUX AU PRINCE PHILIP À WINDSOR

Samedi 17 avril 2021, la chapelle Saint-George accueillait les obsèques du duc d’Édimbourg. Une cérémonie militaire pour le mari de la reine Elizabeth. Retour sur les grands moments de cet adieu national suivi par la planète entière.

Dans les plus strictes protocoles sanitaires en vigueur au Royaume-Uni et dans le monde pour contrer la pandémie du covid, la célébration des funérailles du prince Philip, s’est déroulée en présence de la reine Elizabeth et de 29 membres intimes de la famille royale dont les quatre enfants du couple, prince Charles de Galles, Anne du Royaume-Uni, Andrew d’York et Edouard de Wessex, leurs enfants et les conjoints.

Trente personnes dont la reine étaient donc autorisées à suivre la cérémonie à l’intérieur de la chapelle, crise sanitaire oblige. Les britanniques n’étaient pas invités à venir sur les esplanades du château mais pouvaient suivre à la télévision les obsèques de celui qui a marqué l’histoire de famille royale britannique.

15h heure locale, un coup de canon pour la minute de silence observée par le Royaume-Uni en la mémoire du prince de Grèce et de Danemark, devenu citoyen britannique, engagé dans la Royal Navy, notamment pendant la Seconde Guerre mondiale, qui aura servi son pays et la couronne anglaise pendant des décennies. Le portrait du défunt, particulièrement aimé par les britanniques, est affiché partout dans les rues et les commerces.

Débute ensuite la procession de 8 min avec les membres de la famille royale dont les quatre enfants du défunt qui ont marché derrière le cercueil installé dans le Land Rover conçu par le prince Philip.

Le défunt prince a choisi lui-même ses chants spécialement créés et mis en musique dans des notes militaires pour une cérémonie rythmée, en alternance, par des discours de l’archevêque de Cantorbéry et Justin Welby.. 

La reine qui fêtera ses 95 ans, apparaissait seule dans cette chapelle bien vide, visage masqué cachant sa tristesse d’avoir perdu sa véritable moitié, celui qu’elle a choisi, élu, aimé et admiré, 73 années de mariage durant. Sa dignité et son rôle de grande souveraine restent imperturbables durant les cinquante minutes de la cérémonie. Élevée pour être reine, Elizabeth a déjà tenu une activité officielle lors de cette semaine très spéciale pour elle et reprendra le travail dès la semaine prochaine.

Les princes Harry et William étaient éloignés, épidémie oblige et en cette chapelle Saint-George, on n’oublie pas l’image merveilleuse des deux frangins qui marchaient côte à côte avant de rejoindre la cérémonie de mariage du cadet et de Meghan Markle en 2018. On ne pouvait non plus oublier l’image moins heureuse des deux frères qui marchaient derrière le corps de leur mère Lady Di, morte le 31 août 1997 à Paris et enterrée le 6 septembre 1997 à 9h du matin à Londres.

Meghan Markle n’était pas au côté de son époux le prince Harry pour les obsèques de son beau-père le prince Philip. L’ex duchesse de Sussex, enceinte de son second enfant, n’a pas fait le déplacement sur les conseils de ses médecins.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

N'en perdez pas une miette!

[sdm_show_dl_from_category category_slug="numero" fancy="2"]
[sdm_show_dl_from_category category_slug="numero" fancy="2"]