MARIAGE DE JLO ET BEN AFFLECK : JOURNAL INTIME D’UNE MARIEE TRES SPECIALE

Actualités

MARIAGE DE JLO ET BEN AFFLECK : JOURNAL INTIME D’UNE MARIEE TRES SPECIALE

A peine reposée de sa lune de miel italienne, Jennifer Lopez vient de livrer un joli cadeau à ses fans et ses abonnées : Des photos et des détails de sa cérémonie que l’on n’est pas prêt (ni elle non plus) de ranger dans un tiroir, en attendant un autre bel événement dans la vie de la chanteuse. Plus bel événement ? Fort à parier que non.

Sur sa plateforme en ligne OnTheJlo.com, qui s’ouvre sur cette belle phrase « La vie est un art et nous en sommes les artistes… rendez-la aussi belle que vous le souhaitez et créez exactement ce que vous voulez... », la chanteuse raconte les moments magiques de son mariage organisé il y a deux semaines dans la maison de son bien-aimé, « Tout a culminé dans ce moment, l’un des plus parfaits de notre vie. Nous n’aurions pas pu être plus heureux. Je vous souhaite à tous le même genre de bonheur … celui que l’on atteint difficilement, d’autant plus doux que le voyage qui l’a précédé ».

Un beau storytelling accompagné de photos si désirables, dont les mots et les phrases semblent bien celles de Jlo elle-même évidemment. Du Oui Oui à ses sentiments en passant par la veille de la cérémonie, la performeuse infatigable commence par un cliché noir et blanc dont on imagine la portée sur les réseaux sociaux : les mariés enlacés avec la légende « C’est le paradis ici, on y est maintenant« .

 

La maman de jumeaux qu’elle a eu avec son ex-mari Marc Anthony a littéralement livré une sorte de journal intime, « À six heures quarante-cinq le samedi 20 août, le soleil s’est libéré et a jeté ses rayons comme de petits diamants dansant sur la rivière derrière l’autel de fortune dans notre arrière-cour. Le ciel était bleu clair et les nuages ​​lointains étaient d’un blanc pur. ils se sont accrochés vers le ciel. Alors que le soleil se couchait derrière les chênes couverts de mousse espagnole, une brise chaude a balayé la pelouse où étaient assis notre famille et nos amis les plus proches, et j’ai enfin commencé à descendre les escaliers qui deviendraient le couloir, du reste de ma vie. C’était en train d’arriver ».

« Certaines vieilles blessures ont été guéries ce jour-là et le poids du passé a finalement été enlevé de nos épaules. La boucle est bouclée et pas du tout comme nous l’avions prévu. Meilleure » a écrit la portoricaine qui vient du Bronx et qui a commencé son ascension à la rencontre de son prince charmant qu’elle épouse vingt ans après. « Ben et moi avons ri la nuit précédente à l’idée de nous remarier à notre âge. Nous avions tous les deux été mariés auparavant et nous ne sommes plus exactement des enfants, mais d’une manière ou d’une autre, nous semblions maintenant être le seul âge qui avait du sens. J’avais récemment lu quelque chose que Rainer Marie Rilke avait écrit dans « Lettres à un jeune poète » sur l’amour, qu’il fallait être prêt pour l’amour. « Pour un être humain, aimer un autre est la tâche la plus difficile. C’est le travail pour lequel tout autre travail n’est qu’une préparation. Pouvoir aimer quelqu’un pour vouloir être meilleur pour lui et le rendre heureux, car donner du bonheur et de l’amour devient plus joyeux que d’en recevoir, c’est le véritable amour sublime d’adulte« .             

Le mariage du couple, que ce soit le premier orchestré express à Las Vegas ou le second, tenu dans une intimité élégante et parfaite de la maison de l’acteur, un manoir raffiné avec vue sur la North Newport River, ont tant affoler la toile et les fans du monde entier. Il faut dire que la femme entrepreneur est une as de la communication et une amoureuse parfaite. 

L’icône internationale suivie par plus de deux cent millions de followers sur sa seule page instagram, innove avec ce canal créé pour livrer ses tendres sentiments lors de cet événement, le plus important de sa vie et surtout partager son amour pour Ben Affleck et raconter ce week end de mariage si romantique. La diva a donné les détails de cette cérémonie de rêve aux allures de conte de fée, entre les quatre robes que la mariée a arborées, signées du créateur Ralph Lauren, cousues en Italie, la décoration, l’ambiance bucolique chic, le cérémonial millimétré et leur rôle à chacun joué naturellement un peu comme si c’était un film hollywoodien, mais c’est visiblement le roman de leur vie commune qui commence à peine.  

La femme d’affaire, transformée littéralement en petite fille pour vivre son rêve d’épouser l’homme de sa vie à 53 ans, n’a pas manqué de partager son bonheur du lendemain, un réveil en pleine campagne et en famille pour déguster un « brunch délicieux en face du lac ».

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

N'en perdez pas une miette!

[sdm_show_dl_from_category category_slug="numero" fancy="2"]
[sdm_show_dl_from_category category_slug="numero" fancy="2"]