Matilde de Belgique demande le respect de la vie privée de la Princesse Elisabeth

Maison de Belgique

Matilde de Belgique demande le respect de la vie privée de la Princesse Elisabeth

Matilde de Belgique espère que sa fille aînée, la Princesse Elisabeth, héritière du trône, pourra jouir de sa vie privée et qu’elle ne deviendra pas le centre d’interêt des médias. La souveraine a exprimé son souci pour la vie privée de sa fille dans une déclaration à la presse belge à la fin de son voyage officiel au Mozambique.

La duchesse de Brabant, âgée de 17 ans, étudie depuis l’été dernier à l’Atlantic College, un institut prestigieux du pays de Galles dans lequel, entre autres, le roi William Alexander de Hollande a également étudié. Il s’agit d’une institution d’élite fréquentée par des étudiants du monde entier où un enseignement réglementé de haut niveau est proposé, ou les élèves jouissent également de multiples activités extra-scolaires. La reine Matilde était très satisfaite du choix de cet établissement, bien qu’elle ait avoué que la Princesse Elisabeth leur manquait à son mari, leurs enfants et à elle.

« Nous sommes cependant heureux car c’est une expérience enrichissante pour elle. Pouvoir étudier avec des jeunes du monde entier et avoir une vie normale est très important. La princesse est encore très jeune et a besoin de profiter de sa vie privée », a déclaré la reine, convaincue que les médias respectaient la sphère privée de sa fille.

« Écouter les gens est fondamental »

La reine Matilde s’est rendue au Mozambique la semaine dernière en tant que consultante des Nations Unies pour le développement durable. Son domaine de travail est principalement l’accès à l’éducation et aux soins médicaux pour les femmes et les enfants, ainsi que la lutte contre la violence à leur égard. La souveraine a tenu des dizaines de réunions au cours de son voyage au Mozambique, non seulement avec les autorités locales, mais également avec les citoyens ordinaires.

« Quand je parle avec des gens normaux, je concentre toute mon attention, peut-être en raison de ma formation de thérapeute et de ma connaissance de la psychologie. Écouter les gens est fondamental. Si nous le faisions tous plus souvent, les problèmes seraient résolus « , a déclaré la Reine belge.

Au cours de sa visite, elle a été accueillie dans tous les villages et villes qu’elle a visités avec des danses et des chants de bienvenue, recevant en cadeau le châle typique du Mozambique, appelé capulanas. « Je les montrerai à mes enfants et à mon mari dès mon retour. C’est très excitant d’être accueilli par les gens dans les rues malgré la chaleur extrême « , a également déclaré la Souveraine. 

N'en perdez pas une miette!

[sdm_show_dl_from_category category_slug="numero" fancy="2"]
[sdm_show_dl_from_category category_slug="numero" fancy="2"]