MÉLITA TOSCAN DU PLANTIER : « LES PERSONNALITÉS ADORENT VENIR À MARRAKECH »

Culture

MÉLITA TOSCAN DU PLANTIER : « LES PERSONNALITÉS ADORENT VENIR À MARRAKECH »

Conseillère du Président de la Fondation, elle réunit à chaque édition, les plus grands noms du cinéma. Rencontre avec Mélita Toscan du Plantier, la veille du grand retour du Festival International de Marrakech. 

 

  1. Comment on constitue un jury après deux ans d’arrêt et une pandémie ?

 

De la même façon qu’avant la pandémie. Nous établissons des listes de réalisateurs et acteurs pour chaque pays actualisé chaque année évidemment en fonction des personnes qui ont marqué l’année en court.Nous essayons toujours de commencer par trouver le Président en premier afin de communiquer son nom au moment ou nous contactons les membres. Sinon les personnalités nous le demandent et veulent attendre de savoir. Cela nous prends 4 à 5 mois car certaines personnes nous font attendre pour finalement décliner.

  1. Quels sont les ingrédients pour former un jury crédible ?

 

Nous le faisons par étape et comme un puzzle car nous devons équilibrer entre hommes et femmes, réalisateurs et acteurs. Nous cherchons des personnalités qui font l’actualité et qui font du cinéma. Nous ne prendrons pas des personnalités qui feraient que des séries par exemple.

 

  1. Comment s’est fait le choix de Paolo Sorrentino et quel genre de Président sera-t-il selon vous

 

Paolo Sorentino est un immense réalisateur qui a reçu de nombreux prix dont les plus prestigieux, un Oscar, un Golden Globe, un Bafta, Prix du Jury à Cannes, et un Lion d’Argent etc… Il est Européen et il est notre premier Président du Jury Italien.Il sera un Président à l’écoute, je ne crois pas qu’il soit autoritaire comme certains peuvent l’être. C’est un homme simple et trÈs agréable.

  1. Comment se pense le rendez-vous « Conversation avec » … ?

 

La formule « Conversation avec .. «  vient de Martin Scorsese car il n’aimait pas « Master class ». Ce n’est d’ailleurs pas le seul metteur en scène a nous avoir fait la réflexion. Les conversations sont de vrais échanges et nous les avons ouvert à des acteurs et des compositeurs de musique de films. Je pense que le public appréciera.

 

  1. Comment approchez-vous ces grands noms du cinéma ? Comment les convaincre ?

 

Ça ne s’apprend pas dans une école ! On me dit depuis toute petite que j’arrive toujours (ou presque) à obtenir ce que je veux… Un ami m’a même dit un jour «  Toi, tu vendrais des glaçons à des esquimaux ) Il faut que je crois fortement en ce que je veux vendre bien sur mais le Festival de Marrakech fait partie de moi, de ma vie, depuis 22 ans. Je l’ai vu naitre et je me suis battue dès la première année pour convaincre les personnalités à venir malgré les attentats du 11 septembre 15 jours avant. Aussi, depuis certains grands noms sont devenus nos ambassadeurs et parlent de nous comme Martin Scorsese, Francis Ford Coppola , James Gray, Tilda Swinton, Robert de Niro, Robert Redford etc… Il faut obtenir un oui puis les négociations commencent … ce qui prends du temps et peuvent parfois ne pas aboutir si les personnalités sont trop exigeantes.

 

  1. Quelle est la grande force du FIFM, selon vous ?

C’est un grand Festival International qui est aujourd’hui très reconnu mais qui n’a pas le stress et la frénésie de Cannes, Venise, Berlin ou Toronto. Il n’y a pas d’enjeu commercial comme dans les autres. A cannes, si un film est descendu par la presse internationale, c’est une catastrophe ensuite pour le vendre. Ici, nous montrons des premiers ou deuxièmes films . Les personnalités adorent venir à Marrakech car ils peuvent échanger avec d’autres artistes sans être entourés de publicists ou de gardes du corps.Aussi, nous n’avons jamais payé personne depuis le début, contrairement à d’autres Festivals. Cela fausse la donne et finalement les grands réalisateurs ne respectent pas un Festival qui rémunère.Jamais Cannes, Venise, Berlin, Toronto ou d’autres n’accepteraient de payer quelqu’un pour venir.

 

  1. Quel sera, selon vous, le temps fort de cette édition ? 

L’ouverture et la clôture…. Les hommages sont toujours les temps forts, les projections place Jemaa El Fna pour le public de Marrakech après presque 3 ans, Les conversations avec de grandes personnalités et les débats avec les équipes de films après les projections au Colisée.Nous espérons beaucoup de monde le soir de l’ouverture vendredi 11 sur la place Jemaa El Fna pour Ranveer Singh qui est la plus grande star indienne de sa génération. Il ira aussi au Colisée le samedi présenter un de se plus beau film. L’hommage à Farida Benlyazid sera un moment fort aussi.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

N'en perdez pas une miette!

[sdm_show_dl_from_category category_slug="numero" fancy="2"]
[sdm_show_dl_from_category category_slug="numero" fancy="2"]