MODE MYSTIQUE SUR DES PODIUMS VIRTUELS : BIENVENUE À LA FASHION WEEK PARIS

Mode

MODE MYSTIQUE SUR DES PODIUMS VIRTUELS : BIENVENUE À LA FASHION WEEK PARIS

Dior Chanel Fendi & co, nous ont ravis quatre jours durant, de leur shows époustouflants sans public ou virtuels pour des collections tout aussi spectaculaires. Si les univers imaginés par les talentueux designers sont surprenants, à l’instar des Tarots pour Dior et de la fête version covid pour Chanel, le choix des mannequins l’est tout autant avec une Demi Moore qui réapparait pour un nouveau rôle chez Fendi et des top modèles qui renouent avec les podiums, le temps de défilés mémorables.

DES FILMS DE COLLECTIONS MODE AUX MISES EN SCÈNES DIGNES DES RÉALISATIONS CINÉMA

Épidémie oblige, la mode s’est réinventée en mode virtuel avec des shows présentiels sans public, diffusés en ligne ou alors carrément des présentations totalement digitales. L’occasion pour les marques de rivaliser d’idées et de prouesses techniques pour des films passionnants et captivants. Notre Palm d’or va à l’émouvante mise en scène pour simuler une fête familiale, une cérémonie intime de mariage dans un cadre sublime d’un jardin fleuri où les muses et ambassadrices de Chanel se sont retrouvées dans la propre famille de la marque française. Penélope Cruz, Vanessa Paradis, Marion Cotillard, Virginie Viard, la Directrice Artistique les a réunies pour jouer le jeu merveilleux de faire la fête en plein pandémie et en total respect de la crise sanitaire. Le court-métrage de Dior lui, est tout simplement à couper le souffle tant la réalisation emprunte avec brio les codes du cinéma et puise au plus profond de l’âme de la maison française et son maitre absolu Monsieur Dior, qui vouait une passion grande aux arts divinatoires et signes du destin. Les tarots font partie de cet imaginaire mystique qui apporte en ces temps de crise épidémique et psychologique mondiale, une fenêtre pour aller chercher en soi, des réponses et se reconnecter au monde.

 

 

DES COLLECTIONS FÉERIQUES

Malgré l’épidémie, les marques ont maintenu une grande créativité et cette magie de la haute couture qui définit les collections. Robes et toilettes spéciales se sont invitées comme à chaque saison au coeur des défilés de grandes marques telles que Valentino, Armani, Schiaparelli, Giambattista Valli, Azzaro, Stéphane Rolland pour ne citer qu’eux. Si la majesté des silhouettes est frappante dans les volumes et l’étendue des étoffes précieuses, le travail d’orfèvre des petites mains est au coeur de la beauté et de la valeur de la Haute Couture. Pour Dior à titre d’exemple, au coeur de la mise en scène réussie de Maria Grazia Chiuri pour orchestrer son thème hymne aux tarots et incarner son défilé et son film réalisé par le cinéaste italien Matteo Garrone, on trouve des silhouettes dignes d’oeuvres d’art aux imprimés, broderies, ornements, perlages qui ont nécessité des milliers d’heures de travail.

DES AMBASSADRICES DE RENOM

Cette année plus que jamais, nombre de stars et Ambassadrices de griffes de mode se sont joints à la dream team des marques pour présenter les défilés Haute Couture printemps-été 2021. Quelques déesses des années 80 étaient là pour soutenir la mode et les maisons qu’elles représentent, Kate Moss et sa fille en l’occurrence, ont électrisé le podium de Fendi. Penélope Cruz, Vanessa Paradis, Marion Cotillard étaient au coeur du Grand Palais pour  Chanel et ont accompagné toute cette poésie racontée par Virginie Viard dans son défilé hymne aux fêtes de famille « Je savais que nous ne pourrions pas organiser de grand défilé, qu’il nous faudrait inventer autre chose, alors j’ai eu l’idée d’un petit cortège qui descendrait les escaliers du Grand Palais et passerait sous des arceaux de fleurs. Comme une fête de famille, un mariage… », raconte Virginie Viard pour définir le ton de la collection Haute Couture Printemps-Été 2021 en précisant que ces grandes réunions familiales, avec toutes les générations mélangées, « C’est tellement chaleureux. Cet esprit, je le retrouve aujourd’hui chez Chanel. Car Chanel, c’est aussi une famille ». L’avantage des défilé sans public est de pouvoir malgré tout compter sur quelques stars, ils ne sont pas au premier rangs habituels mais ils contribuent à maintenir cette élégance des coulisses d’un défilé. Chez Dior, justement, la belle-fille de Caroline de Monaco s’est mêlée à l’ambiance et a fait la pose joliment habillée en combinaison en Denim avec un joli foulard noué sur son beau carré, une silhouette fraiche et sportive avec les sneakers D-Connect. la jeune actrice Phoebe Dynevor, icône de la série qui cartonne « Bridgertone » était aussi conviée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

N'en perdez pas une miette!

[sdm_show_dl_from_category category_slug="numero" fancy="2"]
[sdm_show_dl_from_category category_slug="numero" fancy="2"]