MOSTRA DE VENISE : CATE BLANCHETT SACREE PAR LA SERENISSIME

Actualités

MOSTRA DE VENISE : CATE BLANCHETT SACREE PAR LA SERENISSIME

Le rideau vient de tomber sur la Mostra de Venise. Une clôture au goût de la disparition de la reine Elizabeth, dont la planète entière s’émeut vivement et intensément. Cate Blanchett est sacrée Meilleure actrice pour son rôle dans « Tàr » de Todd Field.

Ce soir du samedi 10 septembre, la Mostra de Venise a livré son palmarès : L’acteur irlandais Colin Farrell a triomphé d’un Lion d’Or de Meilleur Acteur pour son rôle dans « The Banshees of Inisherin » de Martin McDonagh et l’actrice australienne Cate Blanchett se délecte de son second Lion d’Or de Meilleur Actrice dans son rôle de Chef d’orchestre dans « Tàr » de Todd Field.

Ce samedi 10 septembre, la sérénissime a sacré une libellule d’Hollywood pour son rôle d’une Cheffe d’orchestre avide de pouvoir. Un Lion d’Or pour celle qui a commencé sa carrière avec le film « Elizabeth » dont la brillante prestation de la reine Elizabeth d’Angleterre lui vaut un Golden Globe de la meilleure actrice et une nomination aux Oscars en 1999. 

Venise ce 10 septembre a salué les étoiles et la cité des Doges a honoré une reine du cinéma Hollywoodien et rendu hommage à la reine la plus célèbre de la planète

God bless the Queen

God Save Art

Palmarès du festival

  • Lion d’or du meilleur film : « All the Beauty and the Bloodshed » de Laura Poitras (Etats-Unis)
  • Lion d’argent – Grand Prix du Jury et Lion du futur – Meilleur première oeuvre : « Saint-Omer » d’Alice Diop (France)
  • Lion d’argent – Prix de la meilleure réalisation: l’Italien Luca Guadagnino pour « Bones and all »
  • Prix d’interprétation féminine: l’Australienne Cate Blanchett pour son rôle dans « Tàr » de Todd Field
  • Prix d’interprétation masculine: l’Irlandais Colin Farrell pour son rôle dans « The Banshees of Inisherin » de Martin McDonagh
  • Prix Marcello Mastroianni du meilleur espoir masculin ou féminin : l’actrice Taylor Russell pour son rôle dans « Bones and all » de Luca Guadagnino
  • Prix spécial du jury: « Les ours n’existent pas » de Jafar Panahi (Iran)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

N'en perdez pas une miette!

[sdm_show_dl_from_category category_slug="numero" fancy="2"]
[sdm_show_dl_from_category category_slug="numero" fancy="2"]