NETA ELKAYAM DEDIE LALLA MOULATI AUX IRANIENNES

La chanteuse marocaine Neta ElKayam revient avec une nouvelle collaboration. Un titre tagnaouite avec Moktar Gania hommage aux femmes du monde et aux Iraniennes en particulier. « Lalla Moulati » est sur Youtube et toutes les plateformes. 

Celle qui a fait une des plus belles reprises de « Hak a mama » de Zohra Fassia revient et s’attaque à un standard du répertoire tagnaouite : Lalla Moulati. .  La chanson a été enregistrée par Moktar Gania & the Gnawa Soul pour leur dernier album aux Studios Planet Essaouira et au Studio Estwanat Hai à Jérusalem. Les enregistrements ont été réalisés pendant le Covid-19 lorsque les musiciens ne pouvaient pas se rencontrer, la chanson a donc été enregistrée en partie à Essaouira et en partie à Jérusalem. La production musicale a été assurée par Amit Hai Cohen. Avec des paroles originales dans lesquelles la chanteuse et artiste multidisciplinaire d’origine juive nord-africaine appelle à la liberté des femmes dans le monde entier, « Lalla Moulati » est une chanson populaire Gnaoua qui glorifie les femmes et met en lumière  la richesse des identités féminines en Afrique du Nord et au Moyen-Orient . Elle dédie la chanson aux Iraniennes qui font leur révolution au détriment de leurs vies : ‘Dieu vous donnera la force dans votre combat pour la liberté’

«  Nos grands-mères sont originaires de l’Atlas et lors de nos voyages là-bas, nous avons rencontré les communautés d’origine qui ont introduit la musique Gnaoua au Maroc et nous avons réalisé l’influence qu’elles avaient sur la musique de nos racines. Gnaoua me relie à mon identité africaine. Le rythme et les basses mettent de l’énergie et de la passion dans mon corps. Lorsque Yacine Ben Ali, notre bon ami d’Essaouira, nous a parlé de Gania et du groupe Gnawa Soul et nous a proposé une collaboration, nous avons immédiatement dit oui » confie Neta ElKayam.

Environ un an après la sortie de la chanson, les participants se sont réunis à Essaouira dans le studio de l’artiste Najia Mehadji pour le tournage du clip réalisé par Amit Hai Cohen . Un clip coloré et porteur d’espoir.Le clip a été tourné dans le studio de l’artiste franco-marocaine Najia Mehadji. La chanteuse a voulu capter les couleurs des tableaux de l’artiste. Une ambiance colorée assumée qui fait du bien !

 

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

N'en perdez pas une miette!

[sdm_show_dl_from_category category_slug="numero" fancy="2"]
[sdm_show_dl_from_category category_slug="numero" fancy="2"]