OUADIH DADA : « J’AI DEUX MOTEURS DANS LA VIE : LA PASSION ET LES DÉFIS »

Célébrités

OUADIH DADA : « J’AI DEUX MOTEURS DANS LA VIE : LA PASSION ET LES DÉFIS »

979

Des confidences, beaucoup de sagesse et une touche d’humour pour agrémenter le tout, Ouadih Dada a le sens de la conversation, c’est indéniable. Rencontre avec un homme  talentueux et plein d’humilité.

Les années ne semblent pas vraiment avoir d’emprise sur lui. Aujourd’hui comme hier, Ouadih Dada garde son allure de Golden boy et le côté smart qui va avec. Présentateur Télé, écrivain, activiste (…) notre homme cumule les casquettes, toujours prêt à sortir des sentiers battus et à se donner à fond. 15 ans après son arrivée à 2M et la jolie success story que l’on connaît, Mister Ouadih n’a rien perdu de son spirit. Amoureux des challenges comme pas deux, il a su se renouveler en nous donnant en plus l’impression que c’était très facile.  Chapeau !

  • Vous êtes un personnage central du paysage audiovisuel marocain, mais paradoxalement il y a très peu d’interviews de vous. Vous intimidez vos confrères ?  

Je ne pense pas être intimidant, ni pour mes confrères ni pour qui que ce soit. Au contraire, je suis quelqu’un de foncièrement timide, même si j’essaie de surmonter ce trait de caractère. En tout cas, en tant que journaliste je n’ai pas particulièrement vocation à donner beaucoup d’interviews, mais c’est toujours appréciable de pouvoir m’exprimer dans la presse notamment, lorsque j’ai des projets à défendre ou des idées à partager.

  • Ceux qui travaillent à vos côtés, vous décrivent comme un workaholic « slick ». Vous avez toujours été cette personne-là? 

 Il est vrai que depuis ma plus tendre enfance, j’ai été éduqué à la valeur et à l’importance du travail bien fait. Mon père, paix à son âme, nous a transmis l’amour du métier et le goût de l’effort. Donc j’ai toujours beaucoup travaillé que ce soit à l’école ou dans le cadre de mes activités professionnelles. Et malgré les contraintes que cela peu induire, je me débrouille toujours pour y prendre plaisir. En gros comme je m’arrange pour faire ce que j’aime et aimer ce que je fais, je n’ai pas l’impression de travailler.

  • Vous avez fêté vos 40 ans cette année. Finalement, c’est juste un nombre ou ça a vraiment changé votre vision des choses ?  

Je n’ai jamais accordé d’importance à l’âge, même si j’ai longtemps été hanté par une certaine urgence. J’ai toujours eu peur de ne pas avoir le temps de faire tout ce que je compte réaliser. Il faut dire cependant que le chiffre 40 est assez symbolique et qu’il n’a pas été sans impact psychologique sur moi. Cette année de plus m’a fait prendre conscience de beaucoup de choses, notamment de tout le chemin parcouru, non sans une certaine sagesse.

  • Du jour au lendemain vous êtes passé de Monsieur JT à Monsieur Afrique sur 2M avec Continentales. Envie d’expansionnisme, retour aux sources ou move judicieux ? 

C’est un peu tout cela à la fois. Continentales a été une très belle expérience de deux années au cours de laquelle j’ai appris à exercer d’une manière différente mon métier. Ce fut aussi une belle aventure humaine pendant laquelle j’ai pu me rapprocher considérablement de mon africanité.

  • Vous avez écrit aussi, organisé une course dans Casablanca qui a fait parler d’elle et plein d’autres projets. D’où est venue toute cette inspiration ? 

J’ai deux moteurs dans la vie : la passion et les défis. Comme j’ai malheureusement trop souvent été confronté à la mort dans mon entourage, j’ai besoin de me sentir vivant et de continuer à avancer. Et pour ce faire, j’aime me challenger dans l’univers sportif notamment. Ce qui me permet aussi de me prouver que le fait de ne pas avoir été un athlète dans ma jeunesse n’était pas une fatalité.

  • Du coup on a découvert une personnalité polyvalente. Qu’est-ce qui pourrait compléter le tableau aujourd’hui ? La cerise sur le gâteau ? 

J’ai beaucoup de projets en tête, sans doute plus que ce qu’une vie ne pourrait permettre de réaliser. Mais qu’à cela ne tienne, j’ai envie aujourd’hui de toucher à l’univers du cinéma, de développer de nouveaux sujets d’écritures et bien sûr de prendre du gallon dans le secteur audiovisuel.

  • Il y a Ouadih Dada des médias, mais il y a aussi Ouadih Dada l’époux, le père, l’ami. Parlez-nous un peu de ces 3 hommes, on brûle d’envie de les connaître.  

C’est toujours très compliqué de parler de soi, et puis je ne suis pas le mieux placé pour répondre à cette question. Ce que je peux affirmer c’est que dans mes différents rôles j’essaie d’être le plus sincère et le plus honnête possible. Les gens qui me connaissent disent souvent que je suis à l’écran comme dans la vie et je crois qu’ils ont raison.

  • Quel est le plus beau compliment qu’un proche vous ait fait ? 

Sans hésiter, en tant que papa je citerai mes deux fils, Rayan et Yanis. Ils me disent souvent : « Tu es le meilleur papa ». Et cela vaut tous les honneurs du monde.

  • Où est-ce que l’on peut vous trouver quand vous n’êtes pas dans votre forteresse de Ain Sbaa ? Sport, galerie d’art, fight club underground ou shopping tout simplement

Je reçois souvent des messages ou des commentaires sur les réseaux sociaux de personnes qui me croisent dans la rue en train de courir. C’est devenu de loin l’une de mes activités préférées. Sinon on peut me voir très régulièrement dans une salle de cinéma, dans un Mall avec mes enfants ou du côté de Bhalil où j’aime aller me ressourcer.

  • Vous travaillez sur quoi actuellement? 

J’essaie de rattraper le retard accumulé à cause de la crise du Covid au niveau de l’écriture. J’ai plusieurs ouvrages en cours et j’espère les sortir très prochainement.

  • Quelle question a-t-on oublié de vous poser ? 

Si c’était à refaire, est-ce que vous seriez venu en stage au Maroc ? Je vous donne même la réponse « sans hésiter Oui ! »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

N'en perdez pas une miette!

HOLA Janvier 2022
HOLA Aout 2021
HOLA Juillet 2021
HOLA Mai 2021
HOLA Avril 2021
Hola Mars 2021
Hola Février 2021
Hola Janvier 2021
Hola Novembre 2020
Hola Février 2020
Hola Décembre 2019
Hola Novembre 2019
HOLA Janvier 2022
HOLA Aout 2021
HOLA Juillet 2021
HOLA Mai 2021
HOLA Avril 2021
Hola Mars 2021
Hola Février 2021
Hola Janvier 2021
Hola Novembre 2020
Hola Février 2020
Hola Décembre 2019
Hola Novembre 2019