PARIS FASHION WEEK : UNE SEMAINE DE FOLIE POUR LA MODE FOLLE DES HOMMES

Ce soir les Paris Fashion Week Hommes ferment le rideau sur une semaine de représentations mode masculine de l’hiver prochain. De Louis Vuitton à Yves Saint Laurent cet après-midi, en passant par Dior, tous ont animé un bon marathon fashion sur des tapis rouges au coeur de la capitale française. 

Les plus grands défilés ?

A grands défilés grandes griffes ? Par forcément, à voir le succès de certains créateurs qui se font bousculer des stars pour assister à leurs collections. C’est le cas de Ami qui a vu Carla Bruni et Catherine Deneuve au premier rang pour admirer une collection mixte. Un défilé qui casse ces codes du dégenre et met femmes et hommes en communion dans un même défilé. Pas après pas, ils font le présent et un avenir équilibré pour la mode. C’est aussi le cas pour Louis Vuitton qui a fait fort cette saison, en confiant la collection à un studio d’artistes. Le résultat est dans l’air du temps : Cibler les jeunes et l’esprit des jeunes pour un défilé ludique et des vêtements sortis tout droit de l’imaginaire artistique et créatif de Colm Dillan du label KidSuperun qui a monté un grand caisson en plein dans la cour carrée du Louvre. Le show s’est déroulé dans un appartement qui invite les 70’s en 2023 et une brillante trempe écolo. Et le show a bouclé sa boucle dans ce décor coloré et ces silhouettes éclectiques avec la performance de la chanteuse et compositrice Rosalia. Qui mieux que l’artiste hispanique pour compléter ce défilé réussi.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Louis Vuitton (@louisvuitton)

Qui était au premier rang ?

Avec Vuitton, Dior est le défilé qui a eu le plus de grandes stars au mètre carré, à l’instar de Eddie Redmayne, Robert Pattinson, Amber Valletta, Karlie Kloss, J Balvin, Jimin, Naomi Campbell pour ne citer que ceux-là. Chez Vuitton même topo ou bien plus, la cour carrée du Louvre était . La liste est longue des célébrités qui ont suivi le défilé de la marque française : Lucien Laviscount de « Emily in Paris » portait une silhouette qui a fait tourner tous les regards, une jupe longue plissée ciel et un pull griffé Louis Vuitton en BD jaune fluo. Le chanteur Usher et l’acteur Tahar Rahim n’ont pas démérité avec un long manteau ceinturé pour le premier et un look dandy fatal à la Clark Gable. Chez Saint Laurent, la sublime Jeena Ortega était au premier rang et Charlotte Gainsbourg, grande habituée de la maison, a fait une présence très remarquée. La comédienne et fille de Serge Gainsbourg et Jane Birkin a arboré le costume 3 pièces en velours et chemisier à jabot et accompagné le final du défilé de Anthony Vaccarello au piano. Au défilé Ami enfin, Carla Bruni et Catherine Deneuve était de la partie mais également Naomi Campbell, Farida Khalfa, la chanteuse Louane et bien d’autres.

C’est quoi la tendance phare des podiums ? 

On ne sait pas si la jupe micro de chez Ludovic de Saint Sernin deviendra tendance mais sa collection très poétique présentée au Marais invite à faire un tour des tendances à retenir de cette fashion week parisienne de l’homme. La collection du créateur qui revendique depuis des années le dégenre est d’un genre bien féminin tout simplement. Les Manteaux-robes, les bas de jogging taillés en legging et pulls en maille, les derby vernis, les bottines en peau oversize et les cabas géants, sont aussi doux que le colorama pastel très romantiques de la collection de Leowe. Chez Dior Kim Jones raconte la même chose mais avec des lignes droites de caractère et un pantone plus sombre au grain irisé. La jupe est bien là mais se fait culotte ultra-chic, les pulls sont asymétriques et le costume rend hommage à Yves Saint Laurent à ses débuts chez Christian Dior, féminin-masculin taillé haute couture, jupe culotte et veste avec un marcel transparent. Notre pièce maitresse reste ce manteau 4/4 couleur sable, à la matière chaude mais demi-saison de chez Ami et notre coup de coeur, le vestiaire vitaminé de Louis Vuitton en attendant que la jupe refasse partie de notre imaginaire car elle aura peut-être beaucoup de mal à rentrer dans les placards de nos hommes.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Dior Official (@dior)

 

 

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

N'en perdez pas une miette!

[sdm_show_dl_from_category category_slug="numero" fancy="2"]
[sdm_show_dl_from_category category_slug="numero" fancy="2"]