RALLYE AÏCHA DES GAZELLES : NAWAL EL MOUTAWAKEL À L’ASSAUT DU DÉSERT MAROCAIN

Actualités

RALLYE AÏCHA DES GAZELLES : NAWAL EL MOUTAWAKEL À L’ASSAUT DU DÉSERT MAROCAIN

Après le départ des 156 équipages de Nice, des 8 Gazelles de Monaco équipages E-Gazelles, le troisième convoi de Gazelles marocaines a pris le départ vers Erfoud. Dans ces équipages marocains au nombre de 38 duos de femmes, toutes plus exceptionnelles les unes que les autres, se trouve Nawal El Moutawakel, qui a bien pris part à l’aventure extraordinaire du Rallye Aïcha des Gazelles. 

Cette ancienne championne olympique du 400 m et également ex-ministre des Sports du Maroc fait en effet partie des 193 équipages sur la ligne de départ cette année. « Être Gazelle, c’est partager des valeurs de solidarité et d’amour (…) Merci d’avoir eu le courage de vous lancer dans cette aventure » a déclaré la présidente du trophée, Dominique Serra en accceuillant les équipages présents pour cette journée et une attention particulière à l’équipage 254 qui n’est nul autre que celui de Nawal El Moutawakel en binôme avec Latifa Bakkari-Sro.

En plein désert d’Erfoud, dans ce parking dédié à ce départ émouvant encore plus cette année après la crise sanitaire, les précieux gilets blancs ornés des armoiries du Maroc arborés par les belles gazelles venues des quatre coins du monde, sont comme un hymne à la paix. « On attendait ça depuis très longtemps. Ça n’a pas été facile pour nous d’arriver jusqu’ici » ont déclaré les Jeepettes de la team 209 Loubna Benali et Lamia Malek – Mia, deux passionnées de 4×4 qui réalisent « un rêve d’enfance » en participant à cette 31e édition du Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc.

Parmi les Gazelles qui se prêtent volontiers aux dures formalités et conditions du Rallye,  l’équipage 310 formé par Hajar Labiad et Malika Ajaha – Dacia, deux Gazelles bien connues de l’organisation puisqu’elles participent au rallye pour la troisième fois. La dernière fois, c’était il y a à peine six mois, quand elles ont gagné la catégorie crossover. Elles reviennent donc remettre leur titre en jeu mais avant tout « se faire plaisir et faire de nouvelles rencontres ». Le 254, Mounia ET Samia Terhzaz partent pour la seconde fois accompagnées par Peugeot et leur Landtrek. Un équipage nommé Les Filles d’Abraham, composé d’une marocaine et d’une israélienne 261 Hyba Benryane et Alona Ben Natan, symbolise les accords entre les deux nations et seront suivi de chaque côté de la méditerranée. L’équipage 120 le binôme Jamila Ait Akka et Benedicte Clarkson, deux amies de longue date qui ont laissé passer la pandémie, l’une résidant à Londres et l’autre à Meknès. Enfin le 153, (Karima Laaroussi Mouhiyi et Anne Marie Borj, des gazelles chevronnées qui font partie des rares championnes venues cette année.

 

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

N'en perdez pas une miette!

[sdm_show_dl_from_category category_slug="numero" fancy="2"]
[sdm_show_dl_from_category category_slug="numero" fancy="2"]