RITA KASSID : LA VOIX DE L’AMOUR MATERNEL AVEC « OUMI »

Célébrités

RITA KASSID : LA VOIX DE L’AMOUR MATERNEL AVEC « OUMI »

186

« Non je ne regrette rien » chantait Rita Kassid un soir des fameuses auditions à l’aveugle de la célébrissime émission « The Voice France ». Ne serait-ce que parce que la jeune candidate marocaine de 19 ans a été le coup de coeur de Amel Bent jusqu’à dire d’elle qu’elle est sa « Petite soeur ». La jeune chanteuse a pis le cap de la capitale française et s’est installée pour affronter son destin. Aujourd’hui, Autrice, compositrice et interprète, la chanteuse casablancaise est déjà une bien grande artiste et chante « Oumi », une douce et à la fois puissante mélodie en hommage à sa maman. Un titre pop aux influences orientales et aux paroles touchantes qui évoquent l’amour, la famille, les amis, le bonheur, la douleur, le partage le respect…

La chanteuse, autrice, compositrice, interprète lance son premier single depuis son passage remarqué à « The Voice France »

  • Waouh ! quelle énergie et quelle chanson quelle voix! Que représente pour vous ce lancement ? Le vrai debut ? Une consécration? Ou alors juste la suite logique de tant de travail et de volonté?

Merci pour vos gentils mots, j L’histoire d’oumi est très spéciale, du studio au tournage du clip, d’une part parce que symboliquement ça représente le premier fruit d’un travail long, acharné et passionné et de l’autre, j’ai tellement rêvé de ce moment toute ma vie, depuis toute petite, que je voulais l’offrir et le dédier à ma mère pour lui faire de mon amour. Après ce n’est que le début, c’est un chemin long où il faut être patient. Donc que du plaisir et j’espère que les gens vont aimer. Je suis ravie et touchée que ce premier single vous plaise. Je pense que c’est à la fois l’aboutissement d’un projet qui a commencé il y a plusieurs années – dès mon enfance à vrai dire – mais aussi l’occasion de présenter au monde une première œuvre qui m’est chère… et j’espère beaucoup d’autres.

Rita chante entre la Soul d’Amy Winehouse et la pop de Beyoncé, mais aussi Edith Piaf, Dalida ou encore Féruz

  • La voix est sublime comme à la première fois ou on l’a découverte sur le petit écran français et… marocain mais alors il y a une révolution toute douce, où se situe t elle? Une direction artistique de ouf ? Un coaching ou un stylisme topissime ou alors c’est juste la petite Rita qui devient une femme… une diva ?

Un peu des trois évidemment. Une douce révolution oui, et beaucoup de découvertes surtout : les combats que je veux mener avec ma musique, le pouvoir d’une équipe incroyable mobilisée autour d’un projet, l’importance de l’entourage, etc. Ce lancement représente un aboutissement. L’aboutissement de la première brique d’un rêve, un travail de nombreuses années qui voit enfin la lumière. Donc oui je suis très contente, je pense même que le jour du tournage du clip était l’un des plus beaux jours de ma vie. Je me sentais trop dans mon élément !

  • Beaucoup vont vouloir vous comparer à d’autres diva cela vous gênerait? Si non qui est votre modèle résolument? Et votre maman c’est sûrement votre modèle aussi car elle est au coeur de cette belle chanson

Si être une diva c’est une forme d’assurance qu’on peut transmettre à travers sa musique, alors je peux vous confirmer que je ne me sens jamais aussi en confiance que quand je suis sur scène ou au studio. Je suis à ma place quand je fais ce que j’aime et c’est encore mieux si j’arrive à le faire ressentir aux autres. J’ai une démarche sincère vis à vis de la musique, je fais ça parce que j’adore ca. Dans ce single et ce clip, j’avais à cœur de proposer un nouvel univers. Être comparée à des artistes qui ont fait le mème pari et qui s’accomplissent dans leur passion, ça me fait toujours plaisir ! Ma mère est évidemment un modèle : c’est une femme forte et positive qui sourit tout le temps. On se comprend beaucoup et en plus on est très copines.

La chanson « Oumi » pour Rita est tout simplement une décoration d’amour à sa maman

 

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

N'en perdez pas une miette!

HOLA Février 2022
HOLA Janvier 2022
HOLA Aout 2021
HOLA Juillet 2021
HOLA Mai 2021
HOLA Avril 2021
Hola Mars 2021
Hola Février 2021
Hola Janvier 2021
Hola Novembre 2020
Hola Février 2020
Hola Décembre 2019
Hola Novembre 2019
HOLA Février 2022
HOLA Janvier 2022
HOLA Aout 2021
HOLA Juillet 2021
HOLA Mai 2021
HOLA Avril 2021
Hola Mars 2021
Hola Février 2021
Hola Janvier 2021
Hola Novembre 2020
Hola Février 2020
Hola Décembre 2019
Hola Novembre 2019