SANAE ZAIM SUR SON 31 #16

Sur leur 31

SANAE ZAIM SUR SON 31 #16

La journaliste et Directrice des programmes radio Aswat prend part au mouvement « Les femmes sur leur 31 » et nous livre ses pensées sur la journée de la femme.

  • Que représente pour vous l’expression « Se mettre sur son 31 »?

Oui, c’est une expression qui me parle. « Se mettre sur son trente-et-un » pour moi, invoque beaucoup de souvenirs de joie et de plaisir, de prendre soin de soi, de se faire belle et de partager des moments de bonheur et de simplicité au-delà même de l’apparence. Je suis beaucoup dans l’être plutôt que le paraitre, mais il n’en reste pas moins que j’aime l’effort de préparation à se mettre sur son trente-et-un, j’aime beaucoup l’âme et la joie que cela pourrait apporter et créer tout autour.

  • Le 8 mars alors c’est une journée qui vous agace ?

C’est une journée très spéciale, d’abord parce que c’est une journée de militantisme. C’est une journée qui dans l’histoire même de l’humanité évoque un souvenir plutôt douloureux, de femmes qui ont cédé suite à un incendie dans une usine parce qu’elles ont milité pour leurs droits d’ouvrières pour une meilleure égalité, celle des salaires, ou pour plus de dignité. Et de fil en aiguille, on assiste à cette tendance mondiale de voir le 8 Mars se transformer et devenir une journée de fête, une journée de célébration, d’hommage, de consécration, de parcours féminin, de parcours de (femmes) qui ont réussi, qui ont percé, qui apportent un plus à la société. Alors, oui, je trouve que c’est une bonne chose, ne serait-ce qu’une fois par an, de se donner cette occasion. Je tiens à rappeler qu’à côté du 8 Mars au Maroc, nous avons aussi la chance d’avoir un 10 octobre, et pour moi c’est une journée nationale des droits de la Femme qui n’a pas encore peut-être eu toute la place qu’elle mérite, mais c’est aussi une date qui pour moi a beaucoup de symbolique et d’importance. Cela dit, je pense que nous avons encore beaucoup de travail à accomplir, beaucoup de chantiers à percer, parce qu’au Maroc aujourd’hui, en 2022, j’aspire en tant que femme marocaine à ce que mes concitoyennes deviennent plus libres, plus indépendantes matériellement et mentalement… et je vois autour de moi beaucoup de femmes qui se battent, qui apportent du changement, qui créent ce changement dans de petits milieux : famille, travail, en milieu urbain ou même périurbains. Alors vivement que l’on puisse atteindre nos objectifs et aller au-delà de ce que l’on peut même imaginer.

  • Quelle part donne votre programme et votre média à cette journée et à la cause féminine en général?

Aujourd’hui, j’ai la chance d’avoir une émission qui parle, tous les matins de 10h à midi, aux femmes marocaines sur les ondes de radio ASWAT. C’est une émission qui est principalement dédiée aux familles et à la femme marocaine. J’ai aussi la chance d’avoir la responsabilité de la direction des programmes et de l’antenne de radio ASWAT. Nous travaillons en équipe avec les femmes et les hommes afin que l’on puisse aller offrir à nos auditrices et à nos auditeurs un service d’information pour une meilleure prise de conscience, pour une meilleure prise de décision, pour que ces femmes croient en elles, pour qu’elles se portent mieux, pour qu’elles aillent affronter le monde, un monde qui devient agressif, qui suscite beaucoup plus de force, de persévérance, de fermeté, mais tout en gardant la féminité, la grâce, la douceur que peut incarner une femme.

  • Et si vous citiez 31 adjectifs qualificatifs de la femme marocaine…

Grâce, Douceur, Force, Authenticité, Don de soi, Générosité, Amour, Valeur, Pudeur, Humilité, Persévérance, Agressivité…dans le bon sens !

« Les femmes sur leur 31 » est une action engagée bien féminine initiée par la rédaction de Hola! Maroc et celle de Visage du Maroc. D’une part le média des célébrités marocaines d’ici et d’ailleurs et d’autre part la plateforme qui met en avant les femmes marocaines entrepreneurs dans divers domaines prédominants de la société marocaine. Chaque deux mois, 31 femmes influentes de diverses univers se prennent au jeu de la photo et de la vidéo, vêtues d’un tee-shirt à l’effigie de la campagne « Les femmes sur leur 31 » et nous livrent leurs pensées sur le 8 mars.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

N'en perdez pas une miette!

[sdm_show_dl_from_category category_slug="numero" fancy="2"]
[sdm_show_dl_from_category category_slug="numero" fancy="2"]